Accueil A la une Le CNAPESTE charge le DE

BOUIRA - Des arrêts de travail observés au niveau de plusieurs établissements

Le CNAPESTE charge le DE

686

Le conflit opposant le syndicat CNAPESTE à la direction de l’éducation de la wilaya de Bouira risque de s’enliser davantage. Hier des enseignants des trois paliers de l’éducation de la wilaya de Bouira ont mené des actions de protestation et des arrêts de cours de deux heures à l’appel du syndicat autonome.

Aussi à travers la déclaration diffusée par le CNAPESTE, le syndicat charge encore une fois le DE et appelle le Wali de Bouira à agir rapidement afin de « garantir une gestion juste des conflits opposant les enseignants aux administrations de plusieurs établissements ».

Toujours dans la même déclaration, dont une copie nous a été remise hier, le CNAPESTE s’est dit « peu satisfait de la rencontre qui a regroupé à la fin du mois de décembre dernier, les membres du bureau de wilaya du syndicat avec le Directeur de l’Éducation », en affirmant qu’aucune décision à même d’atténuer les conflits dans plusieurs établissements n’a été prise par le même responsable.

Le même syndicat dénoncera également « des mesures arbitraires » de la Direction de l’Education à l’encontre des enseignants des lycées d’Aghbalou et de Raouraoua : « La Direction de l’Education et au lieu d’intervenir pour apaiser les tensions et régler définitivement les problèmes, a préféré priver les enseignants de ces deux lycées des primes de rendement de fin d’année. Cette décision ne fera qu’accentuer ces problèmes, alors qu’une simple intervention du DE les réglerait. Nous pensons malheureusement que la Direction de l’Education prend avec une certaine légèreté ces problèmes posés par les enseignants, et ce, en plus d’une politique de deux poids deux mesures, notamment avec les responsables de ces établissements insensibles à nos nombreuses requêtes et les rapports des commissions d’enquête dépêchées. Nous incitons les enseignants de l’ensemble des établissements scolaires de la wilaya à protester aujourd’hui et à observer des arrêts de travail… Nous appelons également, le Wali de Bouira, premier juge de la wilaya à intervenir rapidement afin de régler ces problèmes qui ne font qu’affecter la scolarité des élèves », lit-on dans la déclaration du CNAPESTE.

Enfin, le syndicat autonome affirmera qu’une réunion extraordinaire de son conseil de wilaya se tiendra dès samedi prochain dans le but d’étudier « l’ensemble des propositions qui seront formulées par les enseignants ». Il faut préciser enfin que les enseignants de plusieurs lycées de la wilaya ont répondu hier à l’appel du syndicat et des arrêts de travail de deux heures ont été aussi observés, notamment au niveau des lycées de Bouira, M’Chedallah, Aïn-Bessem, Bechloul et Sour El-Ghozlane.

Oussama Khitouche