Accueil National Le département de langue arabe toujours fermé

Université de Bouira

Le département de langue arabe toujours fermé

149

Le département de langue et culture arabes de l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira a été fermé encore, hier, pour la deuxième journée consécutive par un groupe d’étudiants diplômés en licence l’année dernière. Ces étudiants contestent les résultats d’admission au poste de master pour l’année universitaire en cours. Ils réclament un accès direct et général pour l’ensemble des étudiants diplômés de ce département au cours de l’année 2018/2019. Les étudiants protestataires dénoncent aussi l’absence de l’option de réorientation des spécialités de master, cette année, au niveau de leur département.

Il est à signaler que ces étudiants ont empêché les étudiants d’autres niveaux au même titre que les fonctionnaires et les enseignants de ce département de rejoindre les salles et les amphithéâtres du département dès 8h du matin et ont assuré que leur action va se poursuivre jusqu’à la révision de la liste des étudiants admis pour les postes de la première année master. En plus de la pédagogie qui a été empêchée, les étudiants protestataires ont aussi bloqué l’opération d’inscription des étudiants nouvellement admis au poste de master.

La bibliothèque du département a été aussi fermée par les protestataires. Il faut préciser que le département de langue et culture arabes de l’université de Bouira est parmi les rares départements qui n’ont pas enregistré un grand retard pédagogique l’année dernière, chose qui a permis le lancement à temps de la nouvelle année universitaire 2019/2020. Dans d’autres départements, à l’instar de ceux de tamazight, science et technologie, math et informatique et aussi au niveau de la faculté de l’économie, les étudiants passent actuellement les examens de l’année universitaire précédente, alors que le lancement de la nouvelle année 2019/2020 est renvoyé aux calendes grecques.

Oussama Khitouche