Accueil National Le programme des Hauts-plateaux à la rescousse

SOUR EL-GHOZLANE - Raccordement de Ouled Tajin et Ouled Gacem au gaz naturel

Le programme des Hauts-plateaux à la rescousse

134

«Les deux villages Ouled Tajin et Ouled Gacem seront raccordés au réseau du gaz naturel incessamment. Un projet sera inscrit dans le cadre du programme des Hauts-plateaux au cours de ce premier mois de l’année en cours». L’annonce a été faite, avant-hier soir, par le wali de Bouira, Limani Mustapha, à travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux, suite à la rencontre qu’il l’a regroupé avec les représentants des deux villages, relevant de la commune de Sour El-Ghozlane, au Sud de la wilaya de Bouira.

Le coût de l’opération n’a cependant pas été révélé par le wali. Ce dernier a aussi assuré que d’autres revendications seront prises en charge, comme la réhabilitation de la route des deux villages ainsi que leur raccordement à l’eau potable, notamment dans le cadre du plan de développement de la wilaya. Pour rappel, les habitants de ces deux patelins, situés au piedmont de Dirah et comptant plus de 770 foyers pour 4 000 âmes, ont mené ces deux dernières années plusieurs mouvements de protestation pour réclamer, en premier lieu, le raccordement de leurs localités au gaz naturel, en plus d’autres revendications pour l’amélioration de leur cadre de vie. Rien que la semaine dernière, deux rassemblements de protestation ont été observés près de la daïra de Sour El-Ghozlane, la semaine dernière, par ces villageois qui s’estimaient «marginalisés par les responsables locaux».

Ces derniers leur avaient répondu à maintes reprises qu’ils ne pouvaient pas prendre en charge ce projet, dont le coût est très élevé. Fort heureusement pour eux, le wali a fini par réagir en annonçant l’inscription du projet dans le cadre du programme de développement des Hauts-plateaux. Une annonce accueillie avec faste et joie par les villageois et des scènes de liesse ont été observées durant la soirée d’avant-hier au niveau des deux localités: «Pour nous, c’est la délivrance ! Le wali de Bouira nous a rassurés en affirmant que les travaux du projet devront être achevés avant la fin de cette année. Nous attendons donc avec impatiente le lancement de ce projet pour lequel nous nous sommes battus depuis de longues années ! Nous attendons également la prise en charge du reste de nos revendications, notamment l’aménagement de la route, le raccordement à l’eau potable et surtout la réhabilitation des deux écoles primaires et la salle de soins du village Ouled Gacem», soulignais, hier, Mekki Fedalla, représentant des villageois.

Oussama Khitouche