Accueil National Le satisfecit des candidats

EDUCATION - Au quatrième jour du Baccalauréat

Le satisfecit des candidats

50

Les épreuves du Baccalauréat se sont poursuivies, hier, pour la quatrième journée consécutive.

Contrairement aux sessions précédentes, entachées par la diffusion de sujets sur les réseaux sociaux, les épreuves de cette année se sont déroulées jusque-là dans «de bonnes conditions», selon le ministre de l’Éducation nationale. Pour parer à toute tentative de fuite de sujets, l’accès à internet a été brouillé depuis le début des épreuves.

En effet, les autorités ont bloqué temporairement l’accès aux réseaux sociaux, notamment Facebook, Viber et Twitter. Hier matin donc, au quatrième jour des épreuves du baccalauréat, les réseaux sociaux ont été inaccessibles. Aussi, des brouilleurs de portables et des caméras de surveillance ont été mis en place, toujours pour empêcher toute tentative de fraude. Des mesures qui semblent avoir donné leurs fruits pour le moment, puisqu’aucun incident n’a été enregistré depuis le début des épreuves du Bac.

Pour revenir aux examens d’hier, les candidats de la filière lettres et langues étrangères ont subi leurs dernières épreuves, à savoir l’histoire-géographie et Tamazight. La matinée à été consacrée à l’histoire-géographie et l’après-midi à Tamazight, pour les élèves concernés par cette matière.

Lors d’une tournée au niveau des centres d’examen de la capitale, nombre de candidats rencontrés ont jugé «abordable» le sujet d’histoire-géographie. «Le sujet d’histoire-géographie était facile et renvoie au programme dispensé durant l’année scolaire», lance une candidate qui semblait détendue et soulagée. Même état d’esprit au centre d’examen Haroun Errachid. «L’épreuve d’aujourd’hui était facile et à la portée de tous», assure une autre candidate. «Celui qui a bien préparé et révisé ses cours ne devrait pas rencontrer de difficultés majeures, car tous les sujets sont puisés du programme enseigné», a-t-elle ajouté.

A noter que les dernières épreuves sont prévues pour aujourd’hui, dernier jour de l’examen. Pour évaluer le déroulement des épreuves du baccalauréat, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, tient des vidéoconférences avec les directeurs de l’éducation des différentes académies du pays. Celles-ci ont lieu avant chaque épreuve et sont consacrées au suivi minutieux du déroulement de l’examen du baccalauréat, pour que cet important rendez-vous soit une «réussite totale».

Ces initiatives permettent de donner un aperçu du déroulement des épreuves au quotidien et constituent une opportunité de concertation et d’évaluation des propositions sur la méthode d’intervention concernant certaines situations qui pourraient intervenir sur le terrain, afin de préserver le déroulement normal de l’examen et assurer un climat propice aux candidats.

Il convient de rappeler que pas moins de 674 831 élèves s’étaient présentés dimanche dernier aux épreuves du baccalauréat, session 2019. Les candidats sont répartis à travers 2 339 centres d’examen sur le territoire national. S’agissant des résultats de cet examen, ils seront divulgués le 20 juillet prochain.
L. O. CH.