Accueil National Les bénéficiaires interpellent le ministre de l’Habitat

DRAâ EL-MIZAN - Logements sociaux attribués

Les bénéficiaires interpellent le ministre de l’Habitat

152

Les bénéficiaires de logements sociaux à Draâ El-Mizan ont saisi récément par écrit le ministre de l’Habitat et exigent une commission d’enquête sur le terrain afin d’établir l’état des lieux de ces logements attribués et dont la liste a été affichée le 21 mars 2018. «Nous étions soulagés après une longue attente qui a duré des années, en apprenant que notre situation précaire allait être réglée de sitôt.

Malheureusement, une année après, nous vivons encore dans les mêmes conditions frisant la misère pour nombreux d’entre nous», indique un bénéficiaire. Ce dernier souligne que les recours ont été étudiés et que les listes définitives sont prêtes. Notre interlocuteur cite comme exemple les 132 logements achevés depuis 2014. Et un autre d’exhiber des lettres envoyées au wali et la dernière en date, au ministre de l’Habitat. «Nous demandons votre intervention afin de nous aider à régler ce problème qui dure depuis des années, car nous avons usé de tous les recours auprès des instances compétentes sans réponse», écrivent-ils dès l’entame de leur missive adressée au ministre.

Et de poursuivre : «Nous vous exposons les problèmes de notre requête, au sujet de la liste des bénéficiaires de logements sociaux. Nous portons à votre connaissance que les travaux sont achevés et exposés à des dégradations et à des saletés diverses, en l’absence des autorités.» Les bénéficiaires signalent également au ministre qu’ils vivent dans une situation alarmante étant donné qu’ils sont des pères de famille nombreuses dont certaines sont locataires chez des particuliers à des loyers astronomiques qu’ils ne peuvent payer eu égard à leur condition très modeste. «Nous sommes aux portes de l’hiver.

Certaines familles risquent d’être expulsées et de se retrouver dans la rue parce qu’elles ne peuvent pas honorer leur bail», signale un autre intervenant. Et de conclure : «Nous saisissons cette occasion pour vous demander de bien vouloir diligenter une commission d’enquête pour s’assurer de la situation que nous vivons.»

Effectivement, cela fait maintenant plus d’une année qu’une liste de 633 pré-bénéficiaires avait été affichée et dont les familles devraient être relogées dans le cadre des programmes de 132 logements sis à la Zhun et des 1000 logements sis au site dit «Cosider» sur la route de Boghni à proximité de l’entreprise ENPC. En tout cas, on a pu constater qu’au niveau du deuxième site, les travaux sont toujours en cours et que beaucoup reste à faire. C’est dire que le relogement de ces familles n’est pas pour demain, alors que les 132 logements de la Zhun sont habitables. Les bénéficiaires doivent donc continuer à prendre leur mal en patience.

Amar Ouramdane