Accueil National Les enseignants menacent d’une grève illimitée

Timezrit - Lycée Fatah Chibane

Les enseignants menacent d’une grève illimitée

55

Les enseignants du lycée Fatah Chibane dans la commune de Timezrit, qui observent une grève cyclique de deux jours depuis le début du mois en cours, se sont rassemblés, hier, devant la Direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa pour protester contre leurs mauvaises conditions de travail et le manque flagrant de moyens pédagogiques, au sein de leur établissement. «Normalement, ce nouveau lycée, inauguré l’année dernière, doit être doté de tous les moyens pédagogiques nécessaires dont l’enseignant a besoin pour accomplir sa mission.

Or, même les moyens élémentaires sont inexistants. La bibliothèque est vide et les laboratoires n’existent pas», tempête Nadjib Ikken, enseignant dans ce lycée et membre du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP). Ces mêmes protestataires dénoncent, par ailleurs, le «mutisme» des responsables de l’Académie de Béjaïa devant leurs revendications et plaintes à maintes fois exprimées. «Les autorités concernées continuent, malheureusement, d’ignorer nos doléances. Leur silence pousse la situation au pourrissement.

En tout cas, si les problèmes soulevés ne sont pas réglés dans les plus brefs délais, nous entrerons dans une grève illimitée», a-t-on menacé. D’aucuns estiment que l’ouverture de ce lycée a été faite dans la précipitation, alors que les responsables du secteur de l’éducation auraient pu patienter jusqu’à sa dotation de tous les moyens et équipements nécessaires au bon déroulement de la scolarité des lycéens et à même d’offrir un cadre de travail adéquat aux enseignants.

B. S.