Accueil National Les futurs hadjis sensibilisés

Tizi-Ouzou

Les futurs hadjis sensibilisés

41

La mosquée El Attiq du centre-ville de Tizi-Ouzou a abrité, avant-hier, une rencontre entre les responsables du secteur des Affaires religieuses et les membres de la caravane de sensibilisation de l’Office national du hadj et de la omra (ONHO), arrivés au chef-lieu de wilaya pour rencontrer les futurs hadjis venus de toutes les daïras de la wilaya.

Des imams, des inspecteurs, des accompagnateurs, le directeur de la Protection civile de la wilaya, un médecin et les coordinateurs des daïras étaient également présents.

Dans son allocution d’ouverture, M. Yahia Douri, en sa qualité de directeur des Affaires religieuses et des Waqfs, a insisté sur l’importance de cette campagne de sensibilisation menée par les membres de l’Office, qui passeront dans toutes les wilayas, après Alger et Béjaïa.

«Nous souhaitons la bienvenue aux membres de l’ONHO. Au niveau de notre wilaya, nous avons pris toutes les dispositions pour permettre à nos futurs hadjis d’effectuer ce rite religieux dans les meilleures conditions. Depuis leur inscription sur les listes, en passant par les opérations de tirage au sort et leur sensibilisation aux autres étapes, nos imams et nos coordinateurs n’ont pas lésiné sur les moyens pour accompagner ces futurs pèlerins», a-t-il souligné.

Pour sa part, M. Ali Naili, représentant de la Direction des affaires religieuses et des waqfs et coordinateur des imams des daïras de Boghni jusqu’à Tizi-Gheniff, a mis en exergue le rôle des accompagnateurs, des guides religieux et des médecins relevant de la mission du hadj et l’omra (El Biâtha) pour être aux côtés des pèlerins : «Il faut porter tout le temps vos badges. Ainsi, vous ne risquerez pas de vous égarer. Et puis, il ne faut pas oublier les numéros de vos chambres. Les membres de la mission sont à votre disposition du départ jusqu’au retour.» A noter que plus de 200 hadjis étaient présents à cette journée d’information et de sensibilisation. De leur côté, les membres de cette organisation ont expliqué à l’assistance, l’importance de cette campagne de sensibilisation.

Par ailleurs, il a été recommandé aux imams des mosquées des chefs-lieux de daïra de commencer, dès cette semaine, à rassembler les futurs hadjis et leur faire des démonstrations pratiques avec des exercices de simulation, afin de leur apprendre toutes les étapes de ce rite religieux.

Pour rappel, 122 hadjis de la wilaya décolleront vers les Lieux saints dès le 27 juillet, alors que d’autres seront déjà partis peu avant, selon leur agence. Au total, 365 hadjis sont tirés au sort, lors des opérations de sélection. Il faut souligner que ce chiffre est contesté par les postulants, car certains d’entre eux s’étaient inscrits plus de 3 fois sans avoir la chance d’être tirés au sort.
Amar Ouramdane