Accueil National Les maires refusent d’organiser la présidentielle

Issers et Boudouaou

Les maires refusent d’organiser la présidentielle

76

Le P/APC des Issers, Ali Chetta, et celui de Boudouaou, Medagh Madani, du PLJ, ont décidé de rejoindre le front anti élection présidentielle et annoncent leur soutien au mouvement populaire. Les deux maires ont annoncé, jeudi dernier, leur refus d’organiser la prochaine joute électorale programmée par un pouvoir déliquescent qui a perdu toute sa légitimité et rejeté massivement par la population. Ils ne vont ni réviser les listes électorales ni organiser la présidentielle. Leurs décisions ont été rendues publiques dans des communiqués séparément. Ces annonces portent le nombre de maires refusant cette élection à neuf après ceux de Laaziv, Afir, Ait Amrane, Si Mustapha, Tidjelabine et Chabet El Ameur. Ces maires ont refusé d’appliquer le décret N° 19-126 du 10 avril 2019, portant organisation de l’élection présidentielle pour le 4 juillet 2019.

Youcef Z.