Accueil National «Les maladies professionnelles, l’affaire de tous»

BOUIRA - Journée portes ouvertes à la CNAS

«Les maladies professionnelles, l’affaire de tous»

66

La Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) de Bouira organise, aujourd’hui, une vaste campagne de sensibilisation et d’information à travers une journée portes ouvertes sous le slogan «Les maladies professionnelles, l’affaire de tous». Une campagne initiée pour promouvoir la culture de la sécurité et de la santé au travail, en direction des travailleurs, des employeurs et des professionnels de la santé. «Il s’agit de mettre en exergue l’aspect de la prévention des risques professionnels pouvant nuire au bien-être dans le milieu du travail», indique M. Chihati, responsable de la communication auprès de la CNAS de Bouira.

L’objectif de cette campagne est aussi de faire connaître les maladies présumées liées aux activités professionnelles et surtout d’adopter les mesures pour en maîtriser les risques. Il est utile de rappeler que la Caisse nationale des assurances sociales, en plus de gérer les accidents de travail et les maladies professionnelles, se doit de sensibiliser les employeurs sur le domaine de la prévention, afin qu’ils investissent davantage dans la sécurité et la santé de leurs employés. Pour cela, elle a concocté des programmes d’action visant à évaluer et recenser les dysfonctionnements et les carences, en matière de prévention des risques d’accidents et de maladies professionnelles dans le but d’améliorer les conditions de travail.

L’hygiène et la sécurité étant importants au sein des entreprises, la CNAS, via cette journée, tient à sensibiliser les employeurs, en mettant l’accent sur les multiples dispositions réglementaires régissant la prévention du risque professionnel. Des médecins, des ingénieurs, des inspecteurs et des contrôleurs de prévention vont ainsi répondre aux questions des assurés de même que les gérants d’entreprise concernant les différents aspects liés aux maladies et aux risques professionnels inhérents à leurs activités.

Hafidh B.