Accueil National Les travailleurs de la poste appellent à une grève

UGTA

Les travailleurs de la poste appellent à une grève

118

La grogne monte d’un cran chez les travailleurs de la poste et des télécommunications des technologies et du numérique. En effet, la fédération nationale des travailleurs de la poste et des télécommunications des technologies et du numérique a décidé de passer à l’action afin d’exiger la prise en charge de sa plate-forme de revendications restée en suspens.

Les travailleurs de la poste ont, à cet effet, décidé d’enclencher une grève de trois jours à partir du 28 avril prochain. Cette action de contestation, faut-il le souligner, a été décidé à l’issue de la réunion de son comité exécutif, tenue jeudi dernier au siège de la centrale syndicale. Les travailleurs de la poste et des télécommunications veulent à travers ce mouvement de protestation faire la pression sur leur tutelle afin qu’elle prenne en charge leurs revendications qui datent, selon eux, depuis plusieurs années. Dans un communiqué rendu public, les travailleurs de la poste n’ont pas omis de dénoncer «la politique engagée» par le ministère de tutelle.

Ces derniers accusent le ministère de tutelle «d’abus de pouvoir» et de «sanctions et de licenciements arbitraires». Néanmoins, la fédération en question s’est dit ouverte au dialogue pour le règlement des problèmes socioprofessionnels des postiers et des employés des Télécoms. Parmi les revendications soulevées par les des syndicalistes, on citera, entre autres, la révision de la grille salariale pour toutes les catégories professionnelles, ainsi que la revalorisation des primes et la régularisation des échelons. Aussi, les travailleurs de la poste exigent l’application des décisions de justice portant acquittement et réintégration des travailleurs, puisque, expliquent-ils, «des dizaines de travailleurs demeurent suspendus malgré leur acquittement par la justice».

L. O. CH