Accueil National Les travailleurs municipaux sur le qui-vive

Larbaâ Nath Irathen

Les travailleurs municipaux sur le qui-vive

43

Bien que les accès routiers de l’ensemble des localités, à savoir Larbaâ Nath Irathen, Aït Aggouacha et Aït Oumalou, soient dégagés par les autorités locales, c’est le verglas qui a perturbé la circulation et pénalisé les travailleurs ainsi que les élèves.

Il faut dire que dès la chute des premiers flocons de neige, les trois municipalités se sont démenées pour empêcher tout entassement de la poudreuse sur la chaussée. Des va-et-vient incessants de déneigeuses ont été constatés durant toute la période d’enneigement, ce qui a suscité l’admiration et le respect des populations locales aux travailleurs qui, malgré le froid et le gel, n’ont pas arrêté leurs machines.

«Certes les pelleteuses ne cessent de dégager les routes, mais immédiatement une nouvelle couche bien que fine se forme, et c’est là que réside le danger si on ne prend pas de précaution de conduite», dira un chauffeur de taxi assurant les liaisons vers Aït-Aggouacha, Larbaâ Nath Irathen et Tizi-Ouzou.

Youcef Ziad.