Accueil National Les usagers en colère !

Béjaïa - Quatrième jour de grève des postiers

Les usagers en colère !

213

Hier, la colère se lisait sur les visages des détenteurs de comptes CCP. Et pour cause, tous les bureaux de poste, aux quatre coins de la wilaya, étaient fermés pour le quatrième jour consécutif. «Alors que l’on s’attendait à la rouverture des bureaux de poste pour aujourd’hui (hier, ndlr), après leur fermeture jeudi et mercredi derniers, voilà que les postiers maintiennent toujours leur mouvement de grève», tempête un quadragénaire, venu retirer 50 000 DA, une somme qu’une clinique privée lui a exigée pour prendre en charge sa fille gravement malade.

Une chose est sûre, le mouvement de grève enclenché par les travailleurs d’Algérie Poste (AP) depuis mercredi dernier a été largement suivi dans la wilaya de Béjaïa. Les postiers grévistes réclament, entre autres, des primes de rendement individuel et collectif (PRI et PRC), la révision de notre grille de salaire et le droit à un week-end complet». Les travailleurs d’Algérie Poste de Béjaïa demandent aussi «la reconnaissance des efforts» qu’ils fournissent au quotidien pour assurer une prestation de qualité aux usagers de la poste. Ces derniers travaillent même les samedis et, dans les grandes centres urbains, ils assurent un service continu jusqu’à 18h.

Durant le mois de Ramadhan, ils travaillent aussi la nuit. À l’approche des fêtes religieuses, où le besoin de retirer de l’argent par les clients devient accru, les agents d’Algérie Poste disent subir «une pression énorme», d’où leur quête d’un statut leur permettant de mieux exercer leur travail et assurer un meilleur service aux détenteurs de comptes CCP.

F. A. B.