Accueil National Nouveau plan d’urgence en place

CORONAVIRUS - Le ministère de la Santé prend les devants

Nouveau plan d’urgence en place

89

Dans le but de parer à tout imprévu, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a fait état d’un nouveau plan d’urgence élaboré, suite à la propagation de l’épidémie du Coronavirus, en dehors de la Chine. Ainsi, selon le Dr Samia Hamadi, sous-directrice des maladies prévalentes et de l’alerte sanitaire à la Direction de la prévention et de la promotion de la santé, ce plan repose sur le renforcement de la surveillance sanitaire, épidémiologique et virale, l’organisation des structures de santé pour une prise en charge préventive et la consolidation de la formation, la communication, la sensibilisation et l’infor mation.

«L’Algér ie n’est pas à l’abri de cette affection, à l’instar des autres pays de par le monde. Elle est, cependant, prête à parer à tout imprévu», a affirmé le Dr Hamadi, lors d’une Journée d’information organisée, au profit des médias nationaux, qui s’est déroulée, mardi passé, à Alger. La même responsable a tenu également à rappeler le dispositif de surveillance et d’alerte lancé par le ministère dès l’apparition des premiers cas de Coronavirus, en Chine. Ces mesures consistent en la mise en place des moyens indispensables au contrôle et aux analyses médicales et à donner des instructions au personnel du secteur dans ce sens.

De son côté, Mohamed Zeroual, maître-assistant à l’Établissement hospitalier spécialisé (EHS) des maladies infectieuses d’El-Kettar, a présenté un exposé exhaustif sur les différents virus qui se sont propagés à travers le monde, notamment le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), en 2003, et le Coronavirus du syndrome respiratoire du MoyenOrient (MERS-CoV), en 2012, tout en précisant que le Coronavirus apparu, en 2019, en Chine, est totalement différent des autres, ajoutant que sa souche n’a pas encore été définie. Le même responsable a insisté sur l’impératif de respecter les mesures préventives, à savoir : le lavage fréquent des mains, l’éternuement dans le pli du coude outre l’utilisation du masque, en cas de toux.
S. S .