Accueil A la une Noyades et feux de forêts en baisse

BÉJAÏA - Bilan 2018 de la Protection civile

Noyades et feux de forêts en baisse

67

Les éléments de la Protection civile de la wilaya Béjaïa ont effectué, durant l’année 2018, 36 154 interventions, dont 8 404 sur les plages et 27 750 hors plages.

Le nombre d’interventions a légèrement diminué par rapport à 2017, où les éléments de la protection civile de la wilaya sont intervenus 36 247 fois. Dans le détail, les secouristes de la protection civile sont intervenus dans 1 768 accidents de circulation, lesquels ont fait 43 décès et 2086 blessés secourus.

Les mêmes éléments ont procédé à l’évacuation de 126 morts, 2 672 blessés et 12 120 malades vers les structures de santé, au terme de 14 940 interventions, relève le même bilan. Le nombre de décès suite à des accidents de routes a enregistré une baisse en 2018, car il était de 66 en 2017, a-t-on souligné.

Concernant la campagne de surveillance des plages durant la saison estivale 2018, le bilan de la protection civile fait état de 3 518 sauvetages d’une noyade certaine à travers les 34 plages autorisées à la baignade. Le nombre d’estivants enregistrés sur les plages de la wilaya de Béjaïa l’été dernier avoisine les 5078 000, soit une baisse de presque la moitié par rapport à la saison estivale 2017 (9 983 000 baigneurs).

Les maitres-nageurs et autres éléments de la protection civile ont effectué, durant cette même période, 8 404 interventions. Malheureusement, 14 baigneurs ont trouvé la mort par noyade (22 noyés décédés en 2017), a-t-on déploré. 4 231 personnes ont été soignées sur les plages et 283 autres transférées vers des centres de soins.

Les sapeurs-pompiers des différentes unités que compte la wilaya de Béjaïa sont également intervenus 2 050 fois pour circonscrire 1 630 incendies et évacuer 24 blessés. Sur les 1 630 incendies enregistrés, 99 ont été signalés en milieu urbain, 12 en milieu industriel et 692 dans des milieux forestiers. 66 feux de véhicules ou d’engins et 762 autres feux ont été recensés durant la même période.

A noter que les 638 feux de forêts recensés dans la période allant de juin à octobre 2018 ont détruit, précise-t-on, 271 ha de végétation et 2049 arbres fruitiers, ainsi que 558 bottes de foin/paille. Le nombre de feux importants enregistrés durant cette période est de 49, lesquels ont consumé 1 ha de végétation.

271 ha de couvert végétal partis en fumée

Ce bilan est moins catastrophique comparativement à l’année 2017, où l’on a enregistré 1 103 incendies, dont 186 importants qui ont ravagé 4 095, 2 ha de végétation et 7 403 arbres fruitiers, 1 713 bottes de paille et 159 ruches d’abeilles. Ces feux avaient également, rappelle-t-on, décimé 13 ovins et caprins, détruit 2 poulaillers et 2 véhicules et causé des dégâts partiels à 10 habitations (léchées par des flammes).

Ainsi, et globalement, l’année 2018 a été moins dramatique concernant les accidents de circulation et les feux de forêts. Les campagnes de sensibilisation lancées par la Protection civile, en collaboration avec des associations et d’autres institutions, dans le cadre de la sécurité routière et la protection de l’environnement forestier, ont certainement contribué à limiter les dégâts.

Boualem S.