Accueil National Sit-in des retraités de l’ANP

Bouira

Sit-in des retraités de l’ANP

100

Des dizaines de retraités, blessés et radiés de l’ANP, ont observé, hier, un sit-in devant le siège de la wilaya pour rappeler aux autorités locales les promesses faites, récemment, quant à la prise charge en charge de leurs préoccupations, notamment celles liées au logement.

Selon M. Brahimi, représentant local de la Coordination nationale des retraités, blessés, radiés et ayants droit de l’ANP, «suite à un accord conclu entre la Coordination et le ministère de l’Intérieur, des délégués locaux ont été reçus par le wali, il y a de cela quelques semaines, lequel s’était engagé à prendre en charge le problème lié au logement. Mais depuis, il n’en fut rien.»

Et de poursuivre : «Plusieurs opérations de distribution de logements ont été organisées, récemment, à travers la wilaya de Bouira, notamment à Haizer et El Hachimia mais les retraités, les blessés et les radiés de l’ANP n’en ont pas bénéficié», a déclaré M. Brahimi. Et d’ajouter : «Nous avions pourtant été rassurés par le wali, qui nous a promis de s’occuper du problème mais il s’est avéré, au final, que ce sont de fausses promesses.»

Toujours dans le cadre de l’accord conclu entre la Coordination et le ministère de tutelle, notre interlocuteur indique que «les services des wilayas ont été destinataires de plusieurs correspondances dont la dernière remonte au mois de Ramadhan, les instruisant de s’occuper du problème de logement des retraités, blessés et radiés de l’ANP». Seulement, ces instructions n’ont pas été appliquées sur le terrain.

Donc, le problème reste entier, selon notre interlocuteur. Pis encore, toujours selon M. Brahimi, toutes les tentatives d’établir un dialogue avec les autorités de wilaya sont restées vaines. «C’est la deuxième fois que nous tenons un sit-in devant la wilaya et que nous tentons d’avoir une entretenue avec le wali, en vain», confie le représentant local de la Coordination nationale des retraités, blessés, radiés et ayants droit de l’ANP.

Pour ce dernier, «il y a comme une volonté d’éluder le problème sinon comment expliquer la fermeture des voies du dialogue». En tout cas, les retraités, blessés et radiés de l’ANP se disent mobilisés jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.
D. M.