Accueil National Un chacal fait sept victimes

Chemini

Un chacal fait sept victimes

210

Un chacal, que l’on craint enragé, sème la panique dans les villages de la région de Chemini. En effet, la semaine dernière, selon des sources locales, pas moins de sept personnes de différents villages de la commune ont été mordues par l’animal.

Les services spécialisés de la polyclinique de Chemini et de l’hôpital de Sidi-Aïch les ont vite prises en charge, en leur administrant les vaccins et les antibiotiques nécessaires pour écarter tout risque de maladie.

3 des personnes attaquées par le chacal sont, selon toujours les mêmes sources, des habitants des douars d’Aït-Mansour et d’Aït-Ouaghis. Dans la même période, le même animal, soupçonne-t-on, a mordu 4 personnes dans les villages d’Aït-Soula et de Taguemount, dont une jeune fille de 14 ans, mordue au genou.

Un professionnel de la santé de la polyclinique de Chemini précise que les personnes soignées sont une femme qui a été mordue au visage, une autre à un orteil, une jeune fille au genou et la quatrième victime, un cas urgent, a été prise en charge à l’hôpital de Sidi-Aïch. L’on apprend par ailleurs que l’animal aurait été tué.

Les services vétérinaires de la wilaya ont demandé à en récupérer le cadavre pour l’envoyer au laboratoire spécialisé de Draa-Ben-Khedda, afin de vérifier si l’animal était ou non enragé. Les services de la commune, qui disposent d’un arrêté d’abattage des chiens errants, disent toute leur difficulté à venir à bout d’un animal sauvage.

«Ce n’est pas chose facile de débusquer un chacal dans la nature, surtout s’il est enragé. La réaction de ces animaux aux aboiements des chiens et aux coups de feu est des plus imprévisibles. Et les chasseurs pour ce genre de campagnes ne courent pas les rues», indique-t-on. A noter enfin que les services de la Conservation des forêts demandent à être informés de tout situation où il serait question d’animaux sauvages ayant attaqué des personnes.

B Mouhoub.