Accueil National Un drame évité de justesse

Aïn El Hammam

Un drame évité de justesse

76

Un départ de feu qui a été enregistré, durant la matinée de samedi dernier à l’entrée de la ville d’Aïn El Hammam (sur les champs avoisinants la route principale), a failli créer l’irréparable n’était l’intervention de la Protection civile. L’incendie aurait pu causer un grand drame avec les flammes impressionnantes qui menaçaient les dizaines de véhicules coincés dans un embouteillage sur la route, à quelques centaines de mètres de l’entrée de la ville.

C’était en tous les cas la grosse panique parmi les passants et surtout les automobilistes qui n’avaient aucune solution pour sauver leur bien. Ils ne pouvaient qu’attendre que les pompiers, pris eux également dans la circulation, arrivent pour mettre fin au danger. Il faut dire que, comme de tradition, à chaque veille de l’Aïd, ce sont des milliers de personnes qui convergent vers la ville où se tient le marché dédié spécialement aux enfants pour lesquels la fête commence avec le traditionnel achat de jouets.

Des centaines de voitures transportaient cette foule d’enfants accompagnés de leurs parents. Chaque automobiliste essayait de garer son véhicule le plus près possible du marché, s’ensuit alors un inextricable embouteillage d’où l’on ne sort qu’au prix de plusieurs manœuvres. C’est dire que si le feu avait atteint la route, des centaines d’automobiles seraient calcinés. Quant à la cause de l’incident, elle serait probablement liée à un mégot de cigarette que quelqu’un aurait jeté par inadvertance dans ce champ, broussailleux qu’une seule étincelle suffit à embraser. Plus de peur que de mal heureusement.
A. O. T.