Accueil National Une légère baisse enregistrée en janvier et février 2019

Importations alimentaires

Une légère baisse enregistrée en janvier et février 2019

34

Selon la Direction générale des douanes algériennes (DGD), la facture des importations des produits alimentaires a connu une «légère baisse» durant les deux premiers mois de l’année en cours, par rapport à la même période en 2018. C’est ce qu’a rapporté, l’APS auprès de la DGD. En effet, la Direction des études et de la prospectives des douanes (DEPD) a indiqué que ladite facture a atteint 1,34 milliard de dollars (md usd) en janvier et février 2019, contre 1,49 md usd durant la même période de 2018, soit une baisse de 15 millions de dollars (-10,21%).

Elle a précisé que cette baisse s’explique, essentiellement, par une diminution des importations des céréales, des sucres, des tourteaux de soja et des légumes secs. Les céréales, semoule et farine ont atteint 441 millions de dollars contre 550 millions de dollars, soit une baisse de 109 millions usd (-19,71%). S’agissant de la facture d’importation du sucre et des sucreries, elle a également reculé à 106 millions usd, contre 173 millions de dollars, en baisse de 67 millions usd (-38,91%). En revanche, d’autres groupes de produits de la structure des importations ont connu des hausses.

Il s’agit, notamment, des importations des viandes (fraîches ou réfrigérées), lait et produits laitiers et, enfin, le café et le thé. La facture du lait et produits laitiers a totalisé 249 millions usd, contre 236 millions usd (+5,45%). Le café et le thé ont été importés pour 63 millions usd contre 55 usd durant la même période de 2018, en hausse de près de 16% durant la même période de comparaison. Concernant les importations des viandes (fraîches ou réfrigérées), elles ont augmenté à 31 millions usd en janvier et février 2019 contre huit millions usd, soit une hausse de plus de 292%.

À retenir qu’en plus de ces principaux produits, le reste des biens alimentaires ont été importés pour 128,15 millions usd, contre 129,89 millions (-1,34%). Par ailleurs, la même source a fait savoir que la facture d’importation des médicaments a connu une baisse en s’établissant à 111 millions usd durant les deux premiers mois de l’année en cours, contre 199 millions usd à la même période de l’année passée, soit une baisse de 88 millions usd (-44,36%).

S. S.