Accueil Sport Meziane Ighil limogé!

JS Kabylie : Le conseil d’administration du club l’a décidé hier

Meziane Ighil limogé!

6314

Ighil Meziane n’est plus, depuis hier, l’entraîneur de la JSK. En effet, le conseil d’administration du club kabyle a décidé de le licencier pour faute grave.

C’est ce qu’a indiqué Hannachi, hier, lors d’un point de presse animé au siège du club. «Le conseil d’administration s’est réuni et a décidé après avoir pris connaissance du rapport de l’agressé à savoir M. Ali Doudah, membre du CA, de licencier Ighil pour faute grave. La décision lui sera notifiée», dira, d’emblée, le président Hannachi avant de revenir sur les détails qui ont poussé la direction du club à se séparer des services de son entraîneur. «Depuis maintenant un mois, soit depuis la vrai fausse démission d’Ighil, beaucoup de choses inadmissibles se passent au sein de l’équipe, mais pour l’intérêt du club, nous n’avons rien dit. Aujourd’hui, avec l’agression dont a fait l’objet un des membres du conseil d’administration, il nous fallait bien prendre une décision à l’encontre de cet entraîneur, et c’est ce que nous avons fait», ajoutera Hannachi avant d’enchaîner : «Ighil est devenu insupportable. C’est quelqu’un qui ne nous dit même pas bonjour».

«Nous avons ramené un ogre»

«Les joueurs ne voulaient pas de lui. Lorsque, j’ai décidé de le reprendre, beaucoup ont dit que j’ai négocié son retour en position de faiblesse alors que c’était faux. J’ai tout simplement mis au devant les intérêts du club. Ighil m’a supplié de laisser Ladjadj accompagner l’équipe à Barcelone et de le liquider après. Il fallait bien qu’il fasse ça, de peur que Ladjadj ne révèle la vérité quant à l’annonce qu’il a faite à la radio concernant la démission d’Ighil. C’est Ighil qui a formé le numéro de la radio, avant de passer le téléphone à Ladjadj pour balancer l’information. Nous avons eu vent qu’Ighil avait une proposition pour prendre la direction technique d’un club que tout le monde connaît et il a trouvé un prétexte. C’est l’unique raison qui a motivé sa démission, car il ne manque de rien à la JSK. Il percevait un salaire de 180 millions de centimes par mois, sans compter les autres frais à la charge du club. Nous lui avons proposé de prendre un appartement à la résidence, il a refusé préférant rester à l’hôtel Amraoua. Nous avons ramené un ogre», ajoutera Hannachi qui enfonce le clou en disant : «Nous savons que Ighil est un anti JSK, mais nous l’avons ramené sous la pression des supporters. Aujourd’hui, je pense qu’il a démontré son incompétence.»

«C’est l’entraineur le mieux payé dans l’histoire du club»

«Dans l’histoire du club, la JSK n’a jamais perdu douze points à domicile, et lui, qui est l’entraineur le mieux payé dans l’histoire du club, l’a fait. Sur le plan de la préparation, il a détruit l’équipe, sinon comment expliquer qu’après chaque match, il accorde 72 heures de repos aux titulaires et 90 heures pour ceux qui ne jouent pas. Comment voulez-vous que l’équipe soit au top physiquement. Lors du dernier stage, on a dépensé 400 millions et il n’a fait que six séances d’entraînement. Il a fallu que je me déplace en Espagne pour lui trouver trois matchs amicaux. La meilleure, c’est que je suis descendu sur le terrain pour voir les joueurs, il s’est détourné de moi».

«Il a traumatisé tous les joueurs»

Revenant sur le cas de Dembélé Hannachi a révélé : «Pour le cas Dembélé c’est Ighil, lui-même, qui nous a remis le CD. Nous lui avons demandé de venir le superviser, il nous a répondu qu’il s’occupait de l’équipe et qu’il laissait le soin à Karouf de le voir. Dembélé a été aligné avec les espoirs et il a donné satisfaction, aussi bien à moi qu’à Karouf. A partir de là nous avons entamé les négociations avec lui. Je vous annonce, d’ailleurs, que Dembélé est qualifie pour le prochain match. Donc, tout ce qui a été dit par Ighil à propos de ce joueur est faux», dira Hannachi qui soulèvera le cas Lamhène : «Ighil a fait descendre Lamhène en jeunes catégories alors qu’il est seniors. Il avait le droit de ne pas le faire jouer, mais il a le devoir de l’entraîner. Ighil a traumatisé tous les joueurs, notamment Saïdi qui s’est retrouvé marginalisé en plus du fait qu’il ne le faisait pas jouer». Le président Hannachi a également indiqué qu’il préparait l’assemblée générale et que c’est, peut-être, sa dernière réunion du conseil d’administration. « En ce qui me concerne, je suis entrain de préparer l’assemblée générale et la réunion du conseil d’administration d’aujourd’hui sera peut-être ma dernière. J’ai pris toutes mes affaires personnelles. Que ceux qui sont capables de prendre en main les destinées de la JSK se préparent. Les portes du club leurs sont ouvertes.

S. K.