Par A. C. | 2 Mai 2012 | 2216 lecture(s)

Football Il a décidé de prendre sa retraite internationale

Antar Yahia raccroche avec les Verts

Le capitaine des Verts, Antar Yahia, a décidé de prendre sa retraire internationale à l’âge de 30 ans, a annoncé, hier, la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site.

Antar Yahia, qui avait reçu, lundi soir, la médaille de l’ordre du mérite national du football à la résidence Djenane El Mithak à Alger, en marge de la réunion entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Hachemi Djiar, et le président de la FIFA, le Suisse Joseph Sepp Blatter, s’est dit avoir mûrement réfléchi avant de prendre la décision de mettre un terme à sa carrière avec les Verts. « C’était pour moi une décision très difficile, à laquelle j’ai réfléchi pendant longtemps, mais à un moment donné, il faut savoir partir et laisser la place à une nouvelle génération qui arrive pour construire quelque chose de beau en équipe nationale", a déclaré Antar Yahia au site de la FAF. « C’est une page qui se tourne pour moi, mais j’espère que d’autres joueurs, amoureux du pays et des couleurs nationales, pourront également graver leurs noms en écrivant d’aussi belles pages pour le football national, car jouer pour le maillot national est une lourde responsabilité », a encore ajouté le défenseur de Kaiserlautern (Allemagne) qui a porté le maillot national à 53 reprises, inscrivant six buts, dont celui que tout le monde qualifie d’historique pour l’Algérie lors du match d’appui (1-0) face à l’Egypte à Oum Dourman (Soudan) pour la qualification au Mondial-2010. La décision de Yahia de raccrocher les crampons avec les Verts va certainement surprendre beaucoup de supporters qui s’attendaient à voir encore le héros d’Oum Dourman poursuivre sa carrière au moins jusqu’au Mondial 2014, mais nombreux sont les observateurs qui voient en cette décision la fin de règne d’une génération qui avait porté le maillot national une décennie durant.
Une génération qui devra désormais laisser place aux jeunes loups qui frappent à la porte de la sélection et qui auront, désormais, pour mission de faire revivre à tout un peuple la belle épopée de Antar et ses coéquipiers.

A. C.

0