Accueil Sport “On m’a légué la JSK depuis 20 ans”

JS Kabylie Hannachi contraint de faire son émission à Radio Tizi-Ouzou par téléphone

“On m’a légué la JSK depuis 20 ans”

4947

Le président Hannachi, qui répondait hier au téléphone à Radio Tizi-Ouzou, s’est donné un satisfecit concernant la saison dernière et les recrutements opérés en prévision du prochain exercice.

Le président s’est vanté de faire venir un grand entraîneur après avoir bouclé le dossier recrutement. Pour le premier responsable des Canaris, le nouvel entraîneur, qu’il envisage de faire venir, ne connaît pas les joueurs algériens. «C’est pourquoi j’ai décidé dira t-il, de renforcer l’équipe avant de lui faire appel». Pour boucler la boucle, le Rais qui se dit en train de monter une grande équipe, grâce à ses amis, promets de jouer le titre. «J’ai promis de recruter des joueurs pour jouer le titre et Hannachi a tenu à sa promesse. Ce n’était pas facile de recruter des joueurs qui sont de plus en plus exigeants, tous les clubs sont en faillite. Mais en ce qui nous concerne, Dieu merci, grâce à mes amis, qui m’ont aidé j’ai réussi à renforcer l’équipe. Concernant l’entraîneur, j’ai plusieurs CV devant moi, mais je n’ai pas encore tranché. Pour Cavali, je ne l’ai jamais contacté. Par contre, j’ai discuté hier (Jeudi NDLR) avec un grand entraîneur qui m’a dit que s’il y a une sérénité au niveau du club, il était prêt à venir. Le recrutement de l’entraîneur se fera une fois que le recrutement est bouclé. A 99%, ce sera un entraîneur étranger et comme il ne connaît pas le football algérien, il n’est pas utile de l’associer au recrutement. Pour ce qui est des joueurs nous avons encore deux à trois a recruter encore. Si nous trouvons ce que nous voulons ici en Algérie, c’est bon, sinon, on se rabattra sur des joueurs argentins, bosniens et autres».

«On installera un DG et on recrutera un comptable»

Questionné au sujet d’un éventuel renforcement de l’équipe dirigeante, Hannachi répondra « Oui effectivement, nous allons nous renforcer. Nous allons installer un Directeur Général et recruter un comptable. L’ouverture du capital s’est faite. J’ai rencontré hier le commissaire aux rapports à cet effet. Nous allons donc procéder à la vente des actions». Evoquant la préparation de l’intersaison, Hannachi a révèle les lieux des deux stages. «Je m’apprête à me rendre d’ici une heure à la frontière algéro-tunisienne pour visiter les installations au niveau de Hammam Bourguiba. J’ai vu les installations sur Internet, mais je préfère voir sur place si les conditions s’y prêtent pour effectuer le stage sur les lieux. Nous avons un deuxième stage qui devait se dérouler normalement au Maroc, mais nous avons aussi la ville d’Evian où nous comptons nous déplacer pour nous enquérir sur les lieux. S’il y a un cuisinier algérien et que les conditions sont réunies, surtout que c’est le ramadhan, nous allons y séjourner pendant 15 à 20 jours. A défaut, ce sera Casabalanca où l’on pourra s’entraîner en soirée».

«Celui qui veut rentrer à la JSK, qu’il achète des actions»

Hannachi ne s’est pas empêché de lancer une flèche à l’endroit de l’opposition. «Même la saison passée, je n’ai pas fauté. On avait une grande équipe, mais on nous a sabotés. C’est malheureux que d’anciens dirigeants, dont certains ont joué au club, se font insulter par d’anciens joueurs. La JSK est indivisible. Nous sommes une seule famille et on ne doit pas se blesser entre nous. Celui qui veut rentrer à la JSK, qu’il achète des actions. En ce qui me concerne, on m’a légué la JSK, il y a 20 ans, et je tiens à ce qu’elle se porte bien. La JSK ne descendra pas comme le souhaitent certains, et ce, pour le seul plaisir de me voir partir», dira Hannachi avant d’enchaîner : «Je tiens à féliciter la JSMB qui nous a invités pour la réconciliation.
Nous sommes des frères et devons nous entraider. La JSK ou la JSMB c’est du pareil au même. Je souhaite également au MO Béjaïa d’accéder en ligue I». A propos de l’équipe nationale et du match de ce samedi face au Rwanda, Hannachi s’est montré rassurant, quant a la victoire des Verts.
«Je félicite d’abord Belkalem et Remache et j’espère qu’ils vont jouer surtout que l’entraîneur national veut donner la chance à tout le monde. L’EN renferme un effectif de qualité composé de joueurs pros et locaux capables de gagner et d’aller loin. Cela dit ce n’est pas le Rwanda qui va nous priver d’une victoire ce samedi», a-t-il conclu.

S. K.