Accueil Sport La JS Azazga retrouve l’Excellence

Volley-ball : Sacrée championne de la Nationale Une B (Dames)

La JS Azazga retrouve l’Excellence

9169

L’équipe féminine de la JS Azazga a arraché avec brio, son accession en division excellence du championnat de volley-ball senior, à l’issue de sa consécration en championnat nationale Une B, groupe Centre-Est.

Une juste récompense pour les volleyeuses de la JSA, qui ont dominé de bout en bout le championnat de la Nationale Une B, groupe Centre-Est, avec à la clé 18 victoires sur 18 matchs joués. Sacrées championnes, une journée avant la fin du championnat avec cinq points d’avance sur leur poursuivant immédiat, le CRT Toudja, les camarades de Bounab Kahina disputeront, demain vendredi, leur dernier match, devant l’OS Tichy, à partir de 11 heures à la salle omnisports d’Azeffoun. Une rencontre qui sera une occasion pour fêter l’accession en division Excellence. La JSA, rétrogradée la saison passée en Nationale Une B, a donc réussi le pari de retrouver l’élite une saison seulement après l’avoir quittée.  « Cette accession est le fruit d’un grand sacrifice de la part de nos filles qui ont réussi en l’espace d’une saison de retrouver la division supérieure. Les joueuses, le staff technique et dirigeant, malgré le manque de moyens, notamment en infrastructures, ont tenu à redonner à la JSA sa véritable place, à savoir, au sein de l’élite du volley-ball national », confie le DTS, Ali Sellah. Il a tenu à remercier les responsables du lycée Sahoui Aldjia de la ville d’Azazga, pour avoir permis à l’équipe de s’entraîner, tout au long da la saison, au niveau de l’établissement, faute d’infrastructure au niveau de la localité. En effet, l’absence d’une salle constitue un vrai handicap pour l’équipe qui compte 120 licenciés, toutes catégories confondues. Devant cette situation, l’équipe est contrainte de jouer ses rencontres au niveau de la salle OMS d’Azeffoun, ce qui n’est pas fait pour arranger les affaires des joueuses et surtout de leurs supporters. « Ce n’est pas facile pour l’équipe de jouer toutes les rencontres à l’extérieur, faute d’une salle homologuée. Cette situation fait de nous de véritables SDF. J’espère que les autorités locales vont enfin se pencher sur ce problème de salle OMS au niveau de la localité car il n’est pas facile de jouer toute la saison à l’extérieur », ajoute notre interlocuteur, qui a tenu à souligner le manque de considération à l’égard de la section volley-ball de la part des responsables du CSA. « La CSA n’a d’yeux que pour le football. C’est vrai que nous sommes fiers de notre équipe de foot qui vient d’arracher avec brio son ticket d’accession en division inter-régions, mais à la JSA, il y a d’autres disciplines qui méritent une peu plus d’égard de la part des responsables du club. Je parle notamment de la question financière, car mis à part l’aide octroyée par l’APC, notre section est complètement ignorée », ajoute le DTS de la JSA. Il a tenu également à souligner les belles performances réalisées par les petites catégories, à savoir les minimes et les cadettes, sacrées championnes  (wilaya et régionale), qualifiées aux demi-finales du championnat national et ayant atteint le carré d’as de la Coupe d’Algérie de leurs catégories.

A. C.