Accueil Sport Le GS Pétroliers en conquérant à Tunis

Volley-ball Coupe d'Afrique des clubs champions (dames)

Le GS Pétroliers en conquérant à Tunis

2195

Les volleyeuses du GS Pétroliers, vice-championnes d’Afrique en titre, prendront part à la 24e édition de la Coupe d’Afrique des clubs champions, prévue du 19 au 27 avril à Tunis, avec l’ambition de décrocher le titre qui leur échappe depuis 2002.

L’entraîneur des Pétrolières, Salim Achouri, s’est dit « confiant » quant aux chances des ses protégées de remporter le titre continental cette saison, vu l’ambiance qui règne au sein de son groupe et la détermination de ses joueuses, ainsi que la bonne préparation effectuée par l’équipe. « Nous avons raté le titre, la saison passée, d’un set face aux redoutables joueuses kényanes de Prisons. Pour cette édition, notre objectif est clair, nous allons en Tunisie pour décrocher le trophée », a déclaré Achouri à l’APS. Afin de préparer ce rendez-vous continental dans les meilleures conditions, les volleyeuses du GSP ont effectué deux stages de préparation à Aïn-Bénian (Alger), lors desquels elles ont disputé plusieurs rencontres avec la sélection algérienne des juniors garçons. « Ces stages nous ont permis de rester compétitifs vu que le championnat d’Algérie observe une trêve », a indiqué le coach du club pétrolier. « Avant l’entame de la compétition, nous avons effectué aussi un stage précompétitif à Tunis (14 au 17 avril), ponctué par deux matchs amicaux face à des clubs tunisiens », a-t-il ajouté. Revenant sur l’état de forme de ses joueuses, Achouri a indiqué que son groupe était « en bonne condition pour réaliser une grande performance à Tunis », révélant tout de même que deux joueuses cadres de l’équipe, à savoir la capitaine Oukazi et Oudni, ont souffert de quelques pépins physiques sans gravité. « Oukazi et Oudni souffrent de petites blessures. Notre staff médical travaille pour les remettre sur pied. Leur participation à la compétition n’est pas compromise », a affirmé Achouri. Concernant les adversaires du GSP dans cette compétition, Achouri a estimé que les clubs tunisiens, qui évolueront à domicile, seront redoutables à l’image de l’US Carthage, club organisateur, et Kélibia, composée de l’ossature de l’équipe nationale tunisienne récemment qualifiée au Mondial de la discipline en Italie. « El Ahly du Caire sera également un adversaire coriace qui aura à cœur de venger l’élimination des Egyptiennes au Mondial après leur défaite face à l’Algérie le mois dernier en éliminatoires à Alger. Sans oublier bien sûr les Kényanes de Prisons, détentrices du trophée depuis 2010 », a-t-il ajouté. L’Egypte avait raté la qualification au Mondial-2014 en Italie à l’issue de sa défaite face à la sélection algérienne, lors de la dernière journée du tournoi de qualification qui s’est déroulé dernièrement à Alger, laissant le billet qualificatif au Cameroun. Lors de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des clubs champions de volley-ball, disputée à Madagascar, les volleyeuses du GSP avaient échoué en finale, face à l’équipe de Prisons du Kenya, quadruple détentrice du trophée (2010, 2011, 2012, 2013) sur le score de 3 sets à 2. Le GSP (ex-MC Alger) avait été sacré en 2002, avant de disputer la finale de 2008 perdue face au même adversaire, Prisons du Kenya.

Liste des joueuses du GS Pétroliers :

Fatima Zohra Oukazi (30 ans), Yasmine Oudni (25 ans), Zohra Bensalem (24 ans), Amel Khamtache (33 ans), Safia Boukhima (23 ans), Salima Hamouche (30 ans), Lilia Djenaoui (17 ans), Aïcha Mezemate (23 ans), Djouhar Allache-Attouche (27 ans), Ahlem Amrani (23 ans), Nesrine Merouane (19 ans), Asma Djebbar (19 ans), Imene Benkhouitene (18 ans), Malek Djari (16 ans), Olfa Touhami (16 ans).

Entraîneur             : Salim Achouri

Entraîneur adjoint : Mokrane Idrissi.

Le NR Chlef  pour une place parmi les quatre premiers  

L’équipe féminine du Nedjm Chlef, un des deux représentants algériens à la 24e Coupe d’Afrique des clubs champions de volley-ball (dames), prévue du 19 au 27 avril courant, en Tunisie, ambitionne de décrocher une place parmi les quatre premiers. « Lors de notre dernière participation en 2012 à Nairobi, nous étions le seul représentant arabe sur les 17 pays engagés, mais cette année, les choses s’annoncent un peu plus compliquées, notamment, en présence des Tunisiennes, Egyptiennes et du GS Pétroliers, sans oublier le Cameroun et le Kenya, qui ont également un bon niveau », a expliqué l’entraîneur du Nedjm Chlef, M’hamed Belhachemi, à l’APS. Une situation qui, selon lui, a poussé le club à tempérer quelque peu ses ardeurs, en visant une place parmi les quatre premiers, même si l’obtention d’un bon classement n’est pas vraiment la priorité du club lors de ce rendez-vous africain. « Ce que nous recherchons surtout, c’est de situer notre niveau par rapport à l’élite du volley-ball, arabe et africain. Cette année, notre équipe a été remaniée à 70% et elle comporte beaucoup de jeunes joueuses du cru. Nous espérons donc profiter de cette coupe d’Afrique pour évaluer notre niveau », a-t-il expliqué. Le Nedjm a réussi un bon parcours cette saison en occupant la 3e place, dans le sillage immédiat du GS Pétroliers et du MB Béjaïa. Même la saison dernière, il avait créé la surprise en terminant vice-champion d’Algérie, en éliminant le MB Béjaïa en demi-finale, avant de s’incliner en finale contre l’intouchable formation pétrolière. Selon son entraîneur, M’hamed Belhachemi, « le mérite du Nedjm est d’autant plus grand qu’il a réussi ce bon parcours en comptant sur de jeunes cadettes, comme Bakhta Mazari et Sabrina Tamehloulet, qui ont joué de manière régulière en équipe première ». « Ces jeunes joueuses représentent l’avenir du club, car nous ambitionnons de former d’ici à l’an prochain un nouveau groupe compétitif et dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 22 ou 23 ans », a-t-il ajouté. Malgré sa récente création (depuis seulement 5 ans, ndlr), le Nedjm Chlef compte déjà à son actif, pas moins de trois participations en Coupe d’Afrique des clubs, réussissant des parcours honorables à chaque participation. En prévision de la prochaine édition de la compétition, en Tunisie, le Nedjm a effectué dernièrement un stage de préparation à Béjaïa. « Nous avons bien travaillé sur le plan physique, tout en disputant quatre matchs amicaux, face au MB Béjaïa. Personnellement, je suis très satisfait du taux de progression de mes joueuses », a encore confié Belhachemi. Le Nedjm Chlef, qui se trouve à pied d’œuvre en Tunisie depuis mercredi, prendra part à la compétition en compagnie du champion d’Algérie en titre, le GS Pétroliers.

Liste des joueuses:

Zohra Doukha, Manel Yakoubi (internationale), Kahina Chettoub (internationale), Noura Bouach, Sarah Touil, Sabrina Tamehloulet, Sonia Berkiouen, Tassadit Aïssou (internationale), Djedjiga Oudjil, Hakima Achour, Naïma Chennouf, Mam-Mati Faye (Sénégalaise).