Accueil Sport « On fera la fête ce samedi »

Régionale I : Brahim Halata-attaquant de l’US Béni Douala

« On fera la fête ce samedi »

2678

L’attaquant de l’US Béni Douala, Brahim Halata, revient dans cet entretien qu’il nous a accordé sur le dernier revers concédé face à l’IRB El Achour, le parcours de son équipe et cette accession en inter régions, ainsi que sur son avenir dans le club.

La Dépêche de Kabylie : Avec du recul, dites nous un mot sur la dernière défaite enregistrée face à l’IRB El Achour…

Brahim Halata : Je pense qu’on aurait pu éviter cette défaite, mais bon, ce n’est pas la fin du monde. On est champions, avec huit points d’écart, à une journée de la fin du championnat. On était menés au score, en première mi-temps, on a pu égaliser en seconde période et on s’est même procuré des occasions de buts, sans arriver à les concrétiser. L’équipe d’El Achour, menacée de relégation, a su comment marquer le second but, dans les dernières minutes. On va tout faire pour terminer la saison en beauté et s’imposer face à l’EC Oued Semar.

Parlons justement de ce prochain match face à l’ECOS, comment l’appréhendez-vous ?
C’est un match comme les autres. On va l’aborder avec la ferme intention de le gagner et rien d’autre. On jouera à domicile et devant nos supporters, il est donc hors de question de rater ce dernier match. Il faut fêter l’accession comme il se doit, avec nos supporters.

Ce sera une occasion pour vous de partager la joie de l’accession avec votre public qui vous a soutenus tout au long de la saison….
Tout à fait, on doit rendre hommage à notre cher public, à notre manière, en lui offrant du beau spectacle, avec au finish une belle victoire, pour fêter notre accession en inter régions. Il y aura du monde, ce week-end, au stade des frères Keloul, donc, on ne doit en aucun cas rater ce match, même si on a déjà assuré l’accession depuis des semaines.

Revenons à vous. Qu’en est-il de votre avenir avec l’US Béni Douala ?
Je donne la priorité à l’US Béni Douala. Si les dirigeants me proposent de rempiler et de continuer l’aventure, je le ferai avec plaisir. Dans le cas contraire, j’irai monnayer mon talent ailleurs, dans un autre club. La décision finale revient au président Hocine Ammam, que je respecte beaucoup, et au staff technique. Personnellement, j’aimerai bien continuer de porter les couleurs de l’USBD, mais ça ne dépend pas que de moi.

On vous laisse le soin de conclure…
Je remercie les supporters de l’US Béni Douala pour leur soutien tout au long de la saison. C’est grâce à eux que l’USBD est en inter régions. Ils nous ont été d’un grand apport, que ce soit en championnat ou lors de notre expérience en coupe d’Algérie où on avait atteint le stade des 8e de finale. Ce week-end, on fera la fête avec notre cher public et on lui offrira une belle victoire, Inchallah, face à l’EC Oued Semar… c’est promis !

Entretien réalisé
par Amazigh Omar