Accueil Sport Hannachi répond à ses détracteurs

JS Kabylie Dans un communiqué rendu public hier

Hannachi répond à ses détracteurs

9407

Le président de la JSK, Moh Cherif  Hannachi, n’a pas tardé à répondre aux anciens joueurs et dirigeants du club qui ont réclamé son départ. 

Dans un communiqué adressé à la presse, hier après-midi, le chairman kabyle a tenu à répondre aux membres du Comité de sauvegarde de la JSK, qui avaient pour rappel exigé la veille son départ immédiat et inconditionnel du club Kabyle. D’emblée, Hannachi a évoqué le fait que le communiqué de ses opposants ne contenait pas les noms de ceux qui l’ont rédigé. Il a précisé aussi qu’il s’agit d’anciens joueurs et dirigeants qu’il avait remerciés pour une raison ou une autre. « L’écrivain, George Duhamel admettait volontiers qu’il est désagréable de recevoir des lettres « anonymes ». Il ajoutait : je n’ai aucun don naturel pour l’invective, pour l’insulte, la violence verbale », écrit Hannachi dans son communiqué. « En effet, l’anonymat, procédé vil et oh combien peu glorieux, permet à ses adeptes invétérés de déverser, par charretées entières, sur leur cible du moment, en l’occurrence ma personne, leurs rancœurs, leurs frustrations, leurs ambitions contrariées et donc inassouvies, leurs aigreurs, et ce, au prétexte fallacieux de défendre la JSK dont ils se prétendent, effrontément, les porte-étendards », ajoute Hannachi à l’adresse de ses détracteurs et de poursuivre : « Il s’avère que les auteurs de ce communiqué se composent  en partie d’anciens joueurs et pour partie d’anciens dirigeants. Comme subodoré l’on y retrouve quelques anciens joueurs et ancien dirigeants qui n’ont pas apprécié qu’ils aient été remerciés pour une raison ou une autre », accuse-t-il. 

«  Ils veulent prendre à la hussarde les commandes du club »

Pour le président de la JSK, tout ce qui a été dit sur sa personne par les anciens joueurs n’est que mensonge. « Cependant, me rappelant comme disait l’autre, que : plus le mensonge est gros et plus il a des chances d’être cru par les honnêtes gens et plus particulièrement par les vrais amoureux de la JSK, je me sens l’impérieux devoir de mettre ces derniers en garde contre les oiseaux de mauvais augure », réplique Hannachi. En réponse aux anciens joueurs qui ont réclamé le départ de tous les dirigeants actuels, le boss des Canaris a rappelé que ces derniers ont fait beaucoup de sacrifice lors des moments très difficiles qu’a connus le club. « Ceux qui portent vraiment dans leur cœur la JSK connaissent les affres subis par tous les responsables du club (dûment désignés es-qualités  n’en déplaise à leur détracteurs) lors des terribles épisodes consécutifs au décès tragique du joueur fétiche Ebossé aux sanctions, dont certaines carrément ubuesques, infligées à la JSK et surtout à la sanction infligée par la CAF et dont tout le monde se souvient. La fierté de tout le staff de la JSK qui s’est dépensé sans compter, a été d’avoir lavé l’honneur du club en faisant annuler la sanction infligée par la CAF », ajoute le communiqué. Le président Hannachi n’était pas clément avec les anciens joueurs qui réclament son départ. Il les accuse d’avoir tourné le dos au club au moment du danger et leur seul objectif est les commandes du club n’importe comment « Où étaient ces prétendus censeurs quand le vrai danger menaçait véritablement la JSK ? En vérité peut leur chaut le sort de la JSK. Ce qui leur importe, avant tout  c’est prendre à la hussarde les commandes de la JSK, fut-ce sur un cadavre. Y a-t-il, dans tout le pays, un club de football qui n’a pas, à un moment ou à un autre, subi des déboires ? », s’interroge Hannachi  qui a tenu à rappeler  qu’il a sacrifié tout pour la JSK. 

« Tout sera déployé  pour redresser la barre »

Pour lui son seul objectif est de servir toujours les amoureux des Jaune et Vert. « Peut on me reprocher, les yeux dans les yeux de n’avoir pas sacrifié ma santé ma vie de famille pour le bien exclusif du club que j’ai servi avec honneur comme joueur et que je sers avec abnégation comme président ? Ce dont je puis assurer les supporters et tous les sympathisants qui, n’ignorant pas dans leur for intérieur, tout le respect que je leur dois et mon immense satisfaction de les servir, c’est que tout sera déployé inlassablement pour redresser la barre et redonner la joie de vivre à tous. Je laisse, quant à moi, les rabat-joie à leurs sordides et vaines machinations. Enfin, personne n’est eternel à la JSK. Une chose est sûre, la JSK restera toujours debout et entre de bonnes mains », ajoute le boss des Canaris dans son communiqué.  

   M.L