Accueil Sport Hamiti et Bouguelmouna pour clore le recrutement

JSM Béjaïa

Hamiti et Bouguelmouna pour clore le recrutement

3117

La direction de la JSM Béjaïa s’apprête à clore, dès cette semaine, l’opération recrutement enclenchée depuis le début de la période des transferts.

Ainsi et comme rapporté dans notre édition d’hier, l’attaquant polyvalent du CABBA, El Habib Bouguelmouna, qui a tout conclu avec les recruteurs de la JSMB, est donc attendu aujourd’hui, dimanche, dans la capitale des Hammadites pour officialiser sa venue chez les Vert et Rouge tandis que Farès Hamiti qui a, lui aussi, donné son accord de principe pour endosser le maillot de la JSMB, devrait atterrir cette semaine à Béjaïa pour rencontrer le président Tiab et signer, probablement, un contrat de deux saisons, dans le cas d’un accord financier trouvé avec le boss Béjaoui. Sur ce point bien précis, faut-il rappeler également que l’attaquant du Mouloudia d’Oujda, Farès Hamiti, qui s’est montré enthousiaste à l’idée de porter les couleurs de la JSMB, serait même prêt à faire quelques concessions pour accéder au vœu des dirigeants Béjaouis qui voudraient, pour leur part, bénéficier des services de cet attaquant futé. Par ailleurs, la direction de la JSMB, de concert avec le staff technique, devrait entamer dès cette semaine les préparatifs inhérents à la reprise des entraînements qui interviendra le mardi 19 juillet prochain en mettant en place tous les moyens nécessaires pour que tout soit fin prêt le jour J. Pour rappel, les camarades du revenant Megatli s’exerceront au stade de l’UMA pendant cinq jours avant de prendre la route de Sétif pour y effectuer un stage d’une semaine à l’école olympique d’El Vaz (du 24 au 31 juillet). Ensuite, les Béjaouis effectueront un second stage de préparation de deux semaines à Ain Draham, en Tunisie (du 06 au 20 août), qui sera ponctué par quelques sept matchs amicaux avant de regagner le pays pour peaufiner leur préparation en prévision de la nouvelle saison qui débutera le vendredi 02 septembre prochain.

B. Ouari