Accueil Sport «Hannachi doit me payer, sinon…»

JS Kabylie Mohamed Hadi Boualouidet vide son sac et menace

«Hannachi doit me payer, sinon…»

15174

Le buteur de la saison dernière de la JSK, Mohamed Hadi Boulaouidet, est très en colère contre la direction de son désormais ex-club. Joint hier après-midi, il parle dans cet entretien de sa situation, de l’argent que lui doit la JSK et de ses contacts en perspective de la prochaine saison.

La Dépêche de Kabylie : On croit savoir que vous êtes convoité par plusieurs clubs. Avez-vous tranché sur votre prochaine destination ?
Hadi Boulaouidet : Effectivement, plusieurs clubs m’on contacté, toutefois je n’ai pas encore tranché sur ma prochaine destination. Je négocie toutes les offres et je prendrai ma décision dans les toutes prochaines journées.

Selon nos informations, des clubs saoudiens vous veulent. Peut-on savoir lesquels ?
Tout ce que je peux vous dire à ce sujet c’est confirmer qu’il y a en effet des clubs saoudiens et d’autres clubs étranger qui m’ont sollicité. Cependant, et comme je vous l’ai dit, je suis en train d’étudier toutes les propositions avant de faire mon choix. Je vous dirai aussi que ma priorité et de décrocher un contrat professionnel à l’étranger. Néanmoins, c’est une question de destin même si je suis résolu à ne signer que pour un club où je réaliserai mes ambitions.

En Algérie, on croit savoir que l’ESS et le MCA vous veulent. Confirmez-vous les contacts avec ces clubs ?
Plusieurs clubs algériens m’ont contacté, dont le CSC, le MCA, l’ESS, le CRB et d’autres. Mais je donne la priorité à un contrat à l’étranger. Maintenant, si les contacts avec les clubs étrangers n’aboutissent pas, pour une raison ou une autre, j’opterai pour un club de notre championnat.

Concernant la JSK, a-t-on pris attache avec vous pour négocier le prolongement de votre contrat ?
Ce qui m’a fait très mal, c’est qu’aucun dirigeant n’a essayé de me contacter depuis la fin du championnat. Même pour mon argent, personne ne m’a appelé. C’est un manque flagrant de considération, alors que j’ai toujours été correct avec tout le monde depuis que j’ai rejoint la JSK. Le club me doit encore six mois de salaire, mais personne ne semble s’en soucier. C’est anormal et inadmissible. Je n’ai pas été payé depuis le mois de décembre. Les responsables du club doivent me payer mon dû.

Si les dirigeants vous donnent juste une partie de votre argent, êtes-vous prêt à prolonger à la JSK ?
On doit s’assoir à la table des négociations et après on verra. Normalement, je suis prioritaire par rapport aux nouvelles recrues. On doit me payer les six mensualités que le club me doit.

Que comptez-vous faire pour récupérer votre argent ?
Pour le moment, j’attends patiemment qu’on me contacte pour régler ce problème, cependant je n’écarte pas la possibilité de saisir la commission de résolution des litiges pour récupérer mon argent. On verra bien dans les prochains jours.

Entretien réalisé par Mustapha Larfi