Accueil Sport «Si je suis là, c’est pour prendre les destinées de la JSK»

Lakhdar Madjène, prétendant à la succession de Hannachi

«Si je suis là, c’est pour prendre les destinées de la JSK»

10672

Lakhdar Madjène, cet investisseur de la région, accompagné d’un autre industriel, en l’occurrence Zouaoui Said, ont assisté à l’AG en tant qu’observateurs. Il a bien voulu répondre à nos questions à la fin des travaux. Il nous déclare d’emblée : «Si je suis là c’est pour prendre les destinées de la JSK. Je ne suis pas seul, on est un groupe d’industriels. J’ai discuté avec Hannachi, il est fatigué et il veut se reposer. Je crois que la Kabylie a des hommes qui peuvent venir investir leur argent et redorer le blason à ce grand club d’Afrique et pas d’Algérie seulement». Il conclura : «On a un projet ambitieux et on veut vraiment permettre à la JSK de redevenir cette machine à gagner des titres comme par le passé. Mais il faut attendre tout d’abord l’assemblée générale du 7 septembre pour voir plus clair. De toutes les façons je suis partant pour investir à la JSK».

Propos recueillis par A. M.