Accueil Sport Le bilan approuvé

Le bilan approuvé

1933

C’est donc ce samedi que sa tenue a eu lieu à l’hôtel Sofi en présence des représentants de la FAF, le président de la Ligue régionale, Boulefaât Nouredine et de son vice-président, Missoumi, des présidents des CSA, des membres du bureau de la Ligue de wilaya ainsi que des représentants du corps artbitral et d’un huissier de justice. Dès l’ouverture de la séance, le président de ladite ligue, Bouakil Saïd, dira que “malgré les difficultés que la ligue et, par ricochet, les différents CSA ont rencontrées, notamment en ce qui concerne les frais d’engagement, la saison sportive 2003/2004 s’est achevée dans de bonnes conditions et celle de 2004/2005 a débuté sous de bons auspices”.Par ailleurs, le président de la Ligue de Bouira reconnaîtra “l’aide apportée par la Ligue régionale”. Une aide qui, selon lui, a permis au club de M’chedallah, la JSM en l’occurrence, classé premier dans le groupe B, d’accéder en Régionale III, après sa défaite lors du match-barrage qui l’a opposé au leader du groupe A l’IR Bechloul. Toutefois, l’orateur se désole du peu d’enclin des autorités à aider financièrement la ligue qui en a grandement besoin pour prendre en charge tous les 23 clubs engagés pour l’année en cours. “Les 50 000 DA qu’on nous a alloués ne suffiront même pas pour prendre en charge un seul club”, précisera-t-il.De son côté, le président de la Ligue régionale, Noureddine Boulefaât, à qui la parole a été cédée, dira sa satisfaction du travail fourni par la ligue et les clubs de Bouira. “Ce n’est pas facile de faire jouer des matchs sans le service d’ordre. Les responsables de la ligue et les dirigeants des clubs bouiris le font sans grands dommages et c’est tout à leur honneur”, ajoutera-t-il en substance. Il dira aussi sa satisfaction du rendement de l’équipe repêchée, la JS M’chedallah “qui, actuellement, caracole en, haut du tableau”. S’agissant du problème des arbitres, il citera l’exemple de la ligue de Tizi Ouzou qui en a près d’une centaine. Ce qui sous-entend que la ligue de Bouira a encore du travail à accomplir. Après ces interventions, le bilan présenté aux membres de l’AG a été adopté à l’unanimité. Il en sera de même du règlement intérieur.

B. Mechoube