Accueil Sport “Les délégués et les arbitres ont une noble mission”

“Les délégués et les arbitres ont une noble mission”

1659

La Dépêche de Kabylie : Monsieur le président, un petit commentaire sur la tenue de cette AG.ll Boulefaât Noureddine : Je suis très content d’être ici à Bouira car je me sens comme si j’étais chez moi. L’assemblée générale s’est déroulée dans de très bonnes conditions et dans la transparence. Malgré le peu de moyens dont la Ligue de Bouira dispose, celle-ci a fourni de gros efforts grâce à la volonté et à la détermination de sa composante et des clubs engagés.

La question du mauvais arbitrage, voire la partialité de certains arbitres et surtout leur “générosité” à distribuer des cartons jaunes à tout bout de champ a été évoquée. Comme vous le savez, pour une équipe qui en accumule quatre lors d’un match est synonyme d’une pénalité de 20 000 DA. N’est-ce pas abusif ?ll Ecoutez, je comprends la préoccupation des responsables des clubs et je dis que la ligue ne veut en aucun cas faire un fonds de commerce. Effectivement, certains arbitres en font un peu trop. C’est dans l’optique d’atténuer cette inquiétude que nous venons de réduire l’amende à 10 000 DA. Ceci étant dit, devant l’abus de certains arbitres, nous avons tenu une réunion, c’est une première, avec 240 arbitres afin de les sensibiliser notamment sur ce cas précis. Cependant, nous demandons aux responsables des clubs de faire de même avec leurs joueurs.

Parlons, si vous le voulez bien, de la Régionale I, groupe Centre. Certains clubs n’ont pas fait de déplacement à Tamaenrasset, à l’image de la JSHD, de l’ESG, du MCB et ce à cause des frais que cela suppose, près de 400 000 DA. Le dernier en date est le Hamzaouia de Aïn Bessam. C’est un peu le couteau sous la gorge !ll D’abord, permettez-moi, par le biais de votre journal, de tranquilliser le HC Aïn Bessem pour dire à ses dirigeants que la rencontre sera rejouée et non perdue. Concernant votre question, effectivement, c’est un gros problème et je comprends les clubs. Je précise que le chiffre des dépenses est de 500 000 DA. C’est énorme ! D’ailleurs, je suis contre cette affiliation de Tamenrasset. D’une part, techniquement, le MAT n’a rien à donner. Toutes les équipes qui s’y rendent reviennent avec le gain du match et quand il se déplace, il perd par de gros scores. De plus, il compte sur Air Algérie et Sonatrach qui le prennent en charge. Cela ne peut plus durer. D’ailleurs, nous avons décidé, avec la collaboration du bureau fédéral, d’apporter une aide de 100 000 DA aux clubs qui se déplacent à Tamenrasset. C’est une manière d’amortir un tant soit peu leurs frais de déplacement. Ensuite, nous allons soumettre à la FAF un projet qui mettra un terme à cette situation. Celui-ci proposera l’affiliation du MAT dans une ligue proche.

Terminons, si vous le permettez par l’attitude de certains délégués de matchs vis-à-vis des correspondants de presse. Ils ne leur facilitent vraiment pas la tâche pour accomplir leur mission d’informer. Parfois, on leur exige la carte de presse, parfois l’ordre de mission de la journée, ou les deux, et même avec les deux documents l’accès leur est interdit…ll Vous pouvez le mentionner dans votre journal : les délégués doivent faciliter au maximum la tâche aux journalistes et aux correspondants. Chaque journal a droit à un journaliste et un photographe. D’ailleurs, nous allons instruire les délégués dans ce sens. Il n’est pas question qu’ils outrepassent leurs prérogatives. Certains le font pas excès de zèle sans plus.

Entretien réalisé par B. Mechoub