Accueil Sport La fête fut grandiose

La fête fut grandiose

1423

Ils étaient presque tous là, ces anciennes figures emblématiques du football national, dont les Ali Fergani, Belloumi, Assad, Megharia, Zidane pour ne citer que ceux-là qui ont fait, pour rappel, plier le géant allemand un certain 16 juin 1982, ont tenu à être de cette fête organisée en l’honneur et en guise de reconnaissance à l’un des meilleurs arrière-gauche algérien de sa génération en l’occurrence Rezki Maghrici. Du côté du Jumbo Jet, tous les artisans de cette équipe d’anthologie qui rasait jadis tout sur son chemin tels Benlahcene, Iboud, Bahbouh, Abdeslam et autres Aït Abderahmane, Rahmouni, étaient présents.Aussi, avec toutes ces vedettes auxquelles il faut ajouter les anciennes gloires de la JSK des années 70/80, du Mouloudia d’Alger à l’image de Betrouni, Bachta, Bellemou, de la JS Bordj Menaïel et de l’USM Draâ Khedda, c’est à un plateau royal que le public malheureusement peu nombreux a été convié. En effet, malgré le poids de l’âge, les artistes n’ont rien oublié de leur football spectacle en gardant intacts leurs fabuleux gestes techniques d’antan. Dans la dernière rencontre au programme, le quatuor Fergani, Belloumi, Assad et Bencheikh du côté de l’EN 82 et Iboud, Benlahcene, Abdeslam et Maghrici du côté du Jumbo Jet, ont tout simplement, encore une fois, été à la hauteur de sa réputation. La galerie présente au stade a été gavée de jolis gestes techniques avec à la clef des réalisations que seuls les Assad et Bahbouh en connaissent le secret.Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis avant-hier y compris le beau temps qui ont fait que ces retrouvailles ont été grandioses.Le jubilé de Maghrici a connu, de l’avis de tous les présents, un succès sur tous les plans qui espèrent être conviés assez souvent à ce genre de manifestation, en organisant d’autres jubilés à tous ceux qui ont donné tant au sport roi dans notre pays et Dieu seul sait qu’ils sont très nombreux.

R. S.