Accueil Sport Béjaïa se taille la part du lion

Béjaïa se taille la part du lion

1579

La ville de Djelfa a accueilli le week-end passé le championnat national deux, de karaté spécialité kata de la zone 04 (Béjaïa – BBA – M’sila, Sétif et Djelfa), cette manifestation inscrite dans le planning des compétitions qu’organise la fédération algérienne de karaté (FAK) s’est déroulée dans la salle de la nouvelle ville devant ses tribunes à moitié vides avec une participation tout juste moyenne. Le championnat national deux, a concerné les catégories cadets, Juniors et seniors des deux sexes est qualification au championnat national un, prévu à Alger le week-end prochain. Sur le plan organisatif la ligue locale a remplit convenablement sa mission, pour ce qui a trait à la technique le niveau a été moyen de l’avis de tous les techniciens, excepté les tours finaux joués par les représentants de Béjaä dans les trois catégories, et ils ont accaparé tous les titres mis en jeux chez les garçons, particulièrement la section de la JS Semaoun qui a raflé quatre titres deux coups et deux médailles, ajouter à cela l’OS Sidi Aïch, Twizi, Timezrit et Tafraru Timezrit. Chez les filles, on note la super prestation de celles de Sidi Aïch, d’Ouzellaguen et d’Akbou à ce sujet M. Benamar Abdeslem un technicien de Béjaïa déclare “Ces résultats sont à l’honneur de Béjaïa, on s’attend a une concurrence plus rude malheureusement ça n’a pas été le cas, cela ne réduit en rien notre mérite, nous accomplirons cela à Alger le week-end prochain” de son côté Mr Lalali membre du bureau fédéral dit “Ce national deux est crée pour triller l’élite nationale de tous les championnats d’aujourd’hui (24 fev NDLR), les organisateurs sont à féliciter pour leurs efforts, les moyens sont partagés entre la FAK et la ligue organisatrice”, pour l’arbitrage M. Abbou, délégué fédéral avoue que “dans l’ensemble le niveau des arbitres est appréciable, mais pour espérer à un niveau meilleur, cela nécessite du recyclage. A signaler que certaines ligues n’ont pas daigné d’envoyer leurs arbitres retenus pour des raisons qu’on ignore”. Enfin, il faut signaler que la fête est totale, vu que cette manifestation a coïncidé avec la date symbolique du 24 février, date de la restauration des hydrocarbures, les autorités de cette wilaya ont été au rendez-vous.

M. Benakria