Accueil Sport Football/Hamou Boutrif (président du SRB Tazmalt)

Football/Hamou Boutrif (président du SRB Tazmalt)

3174

La Dépêche de Kabylie : D’abord un commentaire sur la rencontre d’aujourd’hui (jeudi dernier Ndlr)…Hamou Boutrif : Comme vous l’avez suivi, notre équipe a fourni une bonne première période malgré le mauvais état du terrain et l’absence de plusieurs titulaires. Si, en effet, l’équipe a joué plutôt mal en deuxième mi-temps, c’est en grande partie à cause du déficit sur le plan physique constaté chez les joueurs qui ne se sont pas entraînés depuis les dernières intempéries, ceci en plus je le répète, du mauvais état du terrain qui a considérablement gêné l’évolution des 22 acteurs.Avec cet énième semi-échec, le SRBT continue sa descente aux enfers depuis le fameux derby face au SS Sidi Aïch. Comment expliquez-vous alors cette situation ?Vous savez, quand une équipe est dépourvue du strict minimum, je crois qu’on ne peut demander l’impossible à ses joueurs. Je pense aussi que pour pouvoir jouer l’accession, l’on doit s’entourer d’un minimum d’atouts. Ce qui n’est pas le cas du SRBT où on a décidé alors depuis ce fameux derby comme vous dites, d’opter pour une politique de formation en lançant beaucoup de juniors dans le bain afin de bâtir une équipe d’avenir et conquérante en attendant peut-être des jours meilleurs.Vous concernant, maintenez-vous toujours votre décision de vous retirer des affaires du SRBT à la fin de cet exercice ?Ah oui. Mais si des garanties me sont données pour continuer le travail déjà entamé, je n’y verrai aucun inconvénient. Depuis que je suis à la tête du club, j’ai toujours donné le meilleur de moi-même, en attestent les nombreux fonds que j’ai ramenés. Mais malheureusement, on ne peut demander toujours aux mêmes personnes de continuer à nous aider. Je dis alors à tous les gens de Tazmalt capables d’apporter un plus à ce club de s’impliquer d’une manière ou d’une autre afin de redonner au SRBT la place qui lui sied dans le giron du football à l’échelle régionale.Un dernier mot…IL est dommage qu’un club formateur et ambitieux comme le nôtre soit laissé à la traîne. Que nos jeunes continuent quand même à défendre dignement ses couleurs. Je tiens enfin à dénoncer le retard que met encore le fonds de wilaya pour nous verser notre argent. La saison titre à sa fin et on n’ose pas encore nous ’’voir’’. C’est terrible.

Propos recueillis par Yanis O.