Accueil Sport «Le mérite de l’accession revient à la grande famille de la JSA»

Football Mohand Baleh Président de section de la JS Azazga

«Le mérite de l’accession revient à la grande famille de la JSA»

5300

Le président de section de la JS Azazga, Mohand Baleh, a réussi en l’espace de deux saisons l’exploit historique de faire accéder l’équipe en Regionale I, après 65 ans d’existence. Il estime que le mérite revient à toute la famille de la JSA qui s’est unie derrière l’équipe pour concrétiser le rêve de la population d’Azazga.

La Dépêche de Kabylie : Deux ans après votre arrivée à la tête de la section, la JS Azazga accède en Regionale I, quelle fut la clé de cette réussite ?

Mohand Baleh : L’entente, le sérieux et la rigueur dans le travail ont été entre autres, les éléments clés de la réussite. Dés mon arrivée à la tête de la section, il y a deux ans, j’ai fait un peu le ménage sur le plan de l’effectif. J’ai opéré un renfort de choix à tous les niveaux. Tous les moyens, notamment humains (staff technique, dirigeants …), ont été mis en place et cela a fini par apporter ses fruits. L’année passée, l’équipe a réussi le challenge de se maintenir dans sa division, avant de réussir l’accession cette saison. Cette accession a été rendue possible grâce à la collaboration de tout le monde.

Qu’entendez-vous par tout le monde ?
Outre les joueurs, les staffs technique (seniors et jeunes catégories) et médical, et les dirigeants de la section et du CSA, qui, chacun dans son domaine, n’ont pas lésiné sur les efforts pour concrétiser le rêve de la population d’Azazga, les bienfaiteurs, les comités de villages, l’association des commerçants et, également, les supporters du club, ont été pour beaucoup dans cette consécration. Leur aide et leur soutien nous a été d’un grand apport tout au long de la saison. C’est dire que le mérite est partagé par toute la grande famille de la JS Azazga. Je n’oublierais pas, également le mérite des anciens joueurs du club qui nous ont soutenus et encouragés tout au long du parcours.

Qu’en est-il sur le plan des moyens, notamment financiers ?
C’est grâce à l’apport et à la contribution des bienfaiteurs, des comités de villages et de l’association des commerçants que le club a fonctionné. L’APC a, également, contribué mais les subventions sont insuffisantes par rapport aux besoins et aux ambitions du club. Les élus doivent s’impliquer davantage pour doter le club en plus de moyens à même de lui permettre d’aller encore de l’avant.
Que préconisez-vous comme mesure pour la saison prochaine ?
Pour le moment, nous savourons encore cette accession, mais nous n’allons pas tarder à nous mettre autour de la table, avec toutes les composantes du club, pour tracer un programme ambitieux pour la saison prochaine. Nous avons déjà été reçus par l’APW qui nous a promis d’aider le club. Je profite, également, de cet entretien pour lancer un appel à tous les entrepreneurs de la région à venir en aide à ce club qui constitue l’une des fiertés d’Azazga. Nous espérons que la DJS fasse, aussi, des efforts pour que le nouveau stade de Tirsatine soit homologué.

Vous avez prévu d’organiser une grande fête pour célébrer cette accession historique
Tout à fait, mais pour le moment, nous n’avons pas encore arrêté de date. Nous allons d’ailleurs rencontrer le chef de daïra, demain (aujourd’hui ndlr), et en discuter, pour décider ensuite sur la date et du programme des festivités. Nous comptons organiser une fête à la mesure de l’exploit de l’équipe. Un pari qui n’a pas été facile au vu des équipes qui composaient la division.

Avez-vous autre chose à ajouter, pour conclure ?
Je dédie cette accession à feu Baleh Lounes, à toute la population d’Azazga et je profite de l’occasion pour souhaiter un prompt rétablissement à notre gardien, Hassen Boukersi, qui s’est fait opéré ainsi qu’à tous nos supporters qui ont été blessés à Tichy, en particulier Hadj Saïd, grièvement touché. Je tiens à remercier, en mon nom et à celui de tous les membres de la section, les joueurs et le staff technique, à sa tête Moncef, qui ont fait preuve d’une grande volonté tout au long de la saison à l’issue de laquelle ils ont mené la JS Azazga à bon port. Je n’oublie pas le staff médical et tous ceux qui ont aidé le club de loin ou de près.

S. K.