Accueil Sport Abdelkrim Bouamria, un champion du monde en quête de moyens

Karaté Do

Abdelkrim Bouamria, un champion du monde en quête de moyens

135

C’est un véritable parcours de champion qu’est en train de réaliser le karatéka Abdelkrim Bouamria du NC Bouira. Plusieurs fois champion du monde en karaté do, deux fois en 2009 au Maroc en tant qu’espoir, deux fois en 2013 au Japon, quatre fois champion d’Afrique dont trois fois de suite lors des jeux africains et la dernière consécration fut lors des jeux africains qui se sont déroulés en août dernier à Rabat au Maroc (médaille d’or). Bouamria a fait ses débuts au club d’Ain Laloui de Bouira avant de rejoindre le MC Alger. Après seulement quelques saisons, il revient à Bouira où il rejoint le nouveau club de la wilaya, le NCB (Najah Club de Bouira) où il exerce en tant qu’entraîneur et en même temps athlète.

Son nouveau club a tout mis à sa disposition pour mener à bien sa mission et peaufiner sa préparation pour d’éventuelles compétitions. Rencontré, ce dernier s’est dit : «Je suis très content de demeurer au top de ma forme et continuer de glaner des titres et médailles en hissant l’emblème national partout dans le monde. La compétence et la motivation ne suffisent pas en elles seules, il nous faut des moyens pour progresser et aller de l’avant.» Seulement, ajoute notre interlocuteur, «il faut que les autorités et les pouvoirs publics de Bouira viennent en aide aux clubs qui font un excellent travail et dont les résultats et palmarès parlent d’eux-mêmes, et ce en leur trouvant des sponsors pour pouvoir avancer et décrocher d’autres distinctions et titres mondiaux».

Concernant la situation de ce sport de contacte et de combat dans la wilaya de Bouira, considérée comme étant un vivier de champion, Bouamria se dit optimiste : «Il y a une nette amélioration dans la discipline. Plusieurs futurs champions commencent déjà à s’émerger au niveau local, mais aussi régional et national. Mon seul souhait c’est de voir ces derniers s’imposer lors des compétitions internationales et pourquoi pas décrocher le titre de champion du monde», souligne-t-il. «Aujourd’hui, je devais être au Chili pour prendre part au championnat du monde WKF 1 série A qui s’est déroulé du 20 au 22 septembre à Santiago (Chili), mais faute de moyens, je n’ai pas effectué le déplacement», dira le champion du monde de karaté do.

À cet effet, l’athlète réitère son appel aux autorités de la wilaya de Bouira afin de l’aider à trouver un sponsor pour pouvoir effectuer ses préparations dans de bonnes conditions et prendre en charge ses déplacements lors des compétitions mondiales.

M’hena A.