Accueil A la une «Alimenter l’équipe première à l’avenir»

ESF AMIZOUR - Atrouche El-Hassein, entraîneur des U20

«Alimenter l’équipe première à l’avenir»

121

Le nouveau coach des U20 de l’Etoile Sportive féminine Amizour, Atrouche El-Hassein, parle dans cet entretien de son engagement avec cette catégorie et de l’objectif tracé pour la prochaine saison.

La Dépêche de Kabylie : Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Atrouche El-Hassein :
Je suis natif du village Amaarat, relevant de la commune de Barbacha. Je suis âgé de 38 ans et j’ai commencé à travailler comme entraîneur au sein d’un club prénommé Chabab Riadahi Amaarat Barbacha (CRAB) depuis sa création en 2011 jusqu’à 2015. J’ai passé deux ans avec les U15 et deux autres avec les U19. En 2016/2017, j’ai rejoint l’école du CRB Amizour pour une autre expérience. La saison passée, j’étais coach des U17 de l’US Oued Amizour.

Quel bilan faites-vous sur le parcours de l’USOA durant la saison 2018-2019 ?
Avec les U17 de l’USOA, ma foi, nous avons réalisé un bilan positif. Sur le plan effectif, j’ai fait tourner toute l’équipe qui est composée de 27 joueurs. On a réalisé de bons résultats contre de grands clubs comme Azzazga, Bouira, pour ne citer que ceux-là. Ceci malgré le manque de moyens surtout avec des entraînements effectués sur des espaces très réduits.

Vous venez de rejoindre la barre technique des U20 de l’ESF Amizour. Vos impressions ?
Durant cet été, l’ESFA, par l’intermédiaire de son président Fatah Milane, m’a proposé de rejoindre son club. Je n’ai pas hésité un instant et j’ai accepté la proposition et ce, vu le projet proposé par le président. On m’a donc confié la barre technique des U20. Dans le projet sportif, en commun accord, on a décidé qu’il y aurait des recrutements très étudiés, d’autant plus qu’il y va de l’avenir des joueuses qui seront appelées à évoluer en séniors pour une ou deux saisons.

Du football masculin au féminin, une différence de taille, non ?
Certes passer du football masculin vers le féminin est très délicat. Une grande différence sur tous les plans. Une différence cardinale puisque les méthodes d’optimiser les joueuses diffèrent. Mais l’objectif reste le même puisque, quoi qu’il en soit, il faut être compétiteur et gagneur.

Quels sont les objectifs assignés pour la saison 2019-2020 ?
Sans détours, je dirais que notre objectif c’est de construire une équipe compétitive et donner une bonne prestation durant la compétition. Pour notre objectif à long terme, ce serait de pourvoir l’équipe première avec des joueuses formées et aptes à jouer en Senior l’année prochaine.

Le mot de la fin ?
J’espère être à la hauteur de la tâche et de la mission qui me sont confiées. Nous sommes des sportifs et nous aimons les challenges. J’espère être à la hauteur de la confiance du président et de tout le staff dirigeant. Aussi j’aimerais bien remercier mon entraîneur de l’ARB Barbacha, lorsque j’étais joueur, pendant plusieurs années et qui est mon soutien de toujours, Nasri Moussa en l’occurrence. Je le remercie vivement.
Entretien réalisé par Rahib Medhouche