Accueil Sport Benyoucef risque gros

JS KABYLIE - Sanctionné, le joueur prend son cabas et boude l’équipe

Benyoucef risque gros

1398

Rien ne va plus entre le milieu de terrain, Lyes Benyoucef, et la direction de la JSK. Traduit avant-hier devant le conseil de discipline pour les vidéos qu’il publie sur les réseaux sociaux, Benyoucef a écopé d’une double sanction.

En plus d’une lourde amende qu’il doit payer, le joueur n’a pas été autorisé à prendre part au stage de Tigzirt. Le coach a, par ailleurs, intimé au joueur de s’entraîner avec l’équipe réserve jusqu’à nouvel ordre. Et si le joueur a accepté la sanction financière, il a catégoriquement refusé de jouer avec l’équipe réserve et se trouve actuellement à Alger.

Pose de la première pierre du centre de formation dimanche en présence de Rebrab

La cérémonie de la pose de la première pierre du centre de formation de la JSK est prévue dimanche à partir de 10h, à Oued Aissi. L’homme d’affaires et patron de Cevital, qui finance le projet, sera présent à la cérémonie. Ce centre de formation est l’un des grands projets que veut réaliser le président Mellal et ses collaborateurs pour le club kabyle.

Ce dernier a confirmé, vendredi dernier, à la radio, la présence de Rebrab. «Rebrab sera à Tizi Ouzou cette semaine pour assister au lancement du chantier de réalisation du centre de formation de la JSK», a-t-il déclaré. Mellal affirme sa volonté de concrétiser son projet sportif pour le club, basé sur la formation, en tenant à réaliser ce centre de formation, une académie et un centre commercial, entre autres.

Convaincu que la formation est la meilleure option, Mellal veut réaliser ce projet pour les toutes prochaines années. Et le chairman kabyle, qui a réussi à assurer plusieurs sponsors au club, comme Ooredoo, Eniem, Soummam et Civital, est bien parti pour concrétiser ses différents projets.

Et le fait que Rebrab ait accepté de financer le centre, donne à celui-ci toutes les chances d’être réalisé dans les plus brefs délais. Un projet qui permettra à la JSK de former les jeunes talents qui seront le réservoir de l’équipe fanion dans les prochaines années.

M. L.