Accueil Sport Bouakaz dans l’embarras

JSM BÉJAÏA - Suite au report de la 14e journée de Ligue 2

Bouakaz dans l’embarras

109

La 14e journée du championnat national de Ligue 2, qui devait se jouer aujourd’hui, a été reportée au vendredi 14 décembre prochain. Alors que l’équipe était fin prête pour le rendez-vous initialement prévu pour cet après-midi au stade d’El Eulma contre le MCEE local, dans le cadre de la 14e journée de la ligue 2, le bureau de la LFP qui s’est réuni avant-hier soir en a décidé autrement, en renvoyant tous les matchs au 14 décembre prochain sur la demande des présidents des clubs de la ligue 2. Ainsi, il va sans dire que le communiqué laconique de la LFP diffusé sur son site, avait mis aussi tout le monde dans l’embarras ou presque.

Dans ce sens, même la 15e et dernière journée de la phase aller, initialement programmée pour le 14 décembre, est décalée au 18 du même mois. Pour le cas de la JSM Béjaïa, cette rencontre contre le Babya aurait pu constituer pour la bande à Moes Bouakaz une belle opportunité pour signer son premier succès de la saison en dehors de ses bases aux dépens d’un adversaire fortement perturbé ces jours-ci par le mouvement de grève de ses joueurs.

De ce fait, une performance des camarades de Zenasni les éloignerait davantage de la zone du danger et leur permettrait aussi de préserver cette bonne dynamique de résultats positifs. Sur ce, le driver en chef béjaoui, Moes Bouakaz, dira : «Pour tout vous dire, nous tablions sur ce match contre le MCEE pour poursuivre notre série de bons résultats. Hélas, ce report ne nous arrange guère dès lors que nous aurions aimé disputer cette rencontre en son temps initial pour pouvoir tirer le maximum de profit de la situation de notre adversaire.

Mais que voulez-vous, ce sont là les aléas de notre championnat et il faut l’accepter.» D’autre part, notre interlocuteur ne semblait pas faire cas de certains éléments indisponibles pour cause de blessures diverses, à l’image de Niati, Allali, Meftahi et Ghanem. Dans ce sens, il explique : «Il est vrai que nous avons encore quelques joueurs qui ne sont pas aptes pour ce match mais des solutions de rechange existent dans notre effectif qui renferme de jeunes éléments pétris de qualités et avides de réussite. Je vous rappelle aussi qu’on est contraints d’apporter des changements à chacune de nos sorties.»

Évoquant, enfin, avec nous le récent problème pécuniaire soulevé par ses poulains, Bouakaz conclut : «Je crois que tout un chacun doit faire un effort pour mettre l’équipe dans d’excellentes conditions. Celle-ci commence à retrouver son rythme de la saison écoulée et ce, grâce à un travail de fond qui a été fait pour redynamiser tout le groupe. À présent, nous escomptons rafler le maximum de points lors des trois matchs restants en championnat pour améliorer notre position au classement général.

Ceci sans négliger aussi le challenge de Dame coupe où nous ambitionnons fortement de réussir encore le meilleur parcours cette saison. Mais je rappelle que tout cela ne peut s’acquérir sans une contre partie qui puisse motiver l’équipe à aller encore de l’avant pour réaliser ses objectifs et satisfaire enfin nos supporters.»

B Ouari