Accueil Sport Ça démarre mal pour les Béjaouis !

LIGUE 2 - Match nul pour la JSMB à domicile et défaite du MOB à El Khroub

Ça démarre mal pour les Béjaouis !

173

Les Vert et Rouge ont enregistré, avant-hier soir, sur leur terrain, leur premier semi-échec de la saison, face au WA Tlemcen (0-0), pour le compte de la journée inaugurale de la Ligue 2 Mobilis 2019/2020.

Les gars de la Soummam ont même failli y laisser des plumes, si ce n’est que leur adversaire du jour n’a pas su profiter du huis clos pour repartir avec la totalité du gain. Pourtant, la direction de la JSMB avait tout fait pour motiver ses troupes à la veille de cette confrontation, en offrant un salaire à tous les joueurs. Pendant ce temps, le milieu de terrain Belkacem Niati continue de boycotter son équipe, exigeant d’elle la totalité de son dû.

Comme l’a dit le coach béjaoui à la fin de la partie, le dernier mouvement de débrayage initié par la majorité des joueurs pour réclamer leur argent a directement influé sur le rendement de toute l’équipe, avant-hier soir. Durant la seconde période de jeu notamment, les camarades de Khezri ont accusé le coup sur le plan physique, laissant le champ libre aux visiteurs, qui ont d’ailleurs raté de peu le KO à l’ultime minute du jeu par le biais de leur attaquant Oukil. Ce dernier a vu son cuir frôler légèrement les bois de Nafaa Alloui.

En outre, même l’incorporation d’entrée de jeu des deux nouvelles recrues du club, en l’occurrence Guenina et Meftahi, n’a rien apporté de concret au tableau d’affichage. Mais il est vrai que les défenseurs du WAT veillaient au gr ain. Commentant le résultat et la prestation subie par son équipe, l’entraîneur en chef, Mohamed Lacet, dira à la fin de la partie : «Même si le rendement de mes joueurs m’a quelque peu satisfait, il n’en demeure pas moins que le résultat n’a pas suivi puisque nous avons laissé deux précieuses unités sur notre terrain.

Le dernier mouvement de grève a été tout simplement préjudiciable à toute l’équipe, qui sera appelée à se ressaisir dès le prochain match contre l’ABS». Youcef Bouzidi regrette l’inefficacité de son attaque De leur côté, les Vert et Noir sont revenus, avant-hier soir, bredouilles de leur court déplacement dans la ville d’El Khroub, en y concédant leur première défaite de la saison face au nouveau promu par la plus petite des marges (1-0). En effet, les camarades du portier Ali Bencherif n’ont tenu que l’espace d’une mitemps avant de céder à la pression de l’équipe locale à la 69′ de jeu par le biais de son attaquant Attia.

En outre, pour leur retour en Ligue 2, les Crabes ont évolué avec une équipe remaniée à plus de 50 % puisque le coach en chef, Youcef Bouzidi, a incor por é, avant-hier, cinq nouveaux éléments. Il s’agit de Benabdi, Allem, Rihan, Chekhrit et Gharbi. Toutefois, tous ces changements n’ont rien apporté de bon. Le MOB, qui misait sur ce rendezvous contre l’ASK pour débuter la saison en force, a donc raté le coche. Bouzidi reconnaîtra même à la fin du match que son team était incapable de revenir avec un résultat probant d’El Khroub : «Je crois que notre premier souci est incontestablement le compartiment offensif, qui n’a pas du tout fonctionné. Nous n’avons pu concrétiser aucune des occasions qui se sont présentées à nous.

Pour le reste, tout s’est bien passé sur le terrain et dans les gradins. Je tiens d’ailleurs à féliciter les locaux pour leur accueil chaleureux et le trio arbitral pour son impartialité durant tout le match. En ce qui nous concerne, il faut que chacun prenne ses responsabilités pour mener l’équipe vers l’avant. Je souhaite aussi dire à nos supporters d’être patients et compréhensifs. Je leur promets que l’équipe s’améliorera au fil des matchs».
B Ouari