Accueil A la une «Ce ne sont pas les supporters qui décident»

CHERIF MELLAL, président de la JSK

«Ce ne sont pas les supporters qui décident»

176
- PUBLICITÉ -

Répondant aux questions des journalistes présents, avant-hier, devant le siège de la Ligue de football professionnel (LFP) après son audition par la Commission de discipline, le président de la JSK, Cherif Mellal, a abordé plusieurs points ayant trait à son équipe.

- PUBLICITÉ -

Interrogé sur la réaction des supporters après le départ de Dumas, Mellal a affirmé que c’est la direction qui décide et non les supporters : «Ce ne sont pas les supporters qui décident. L’époque où le recrutement des joueurs et des entraîneurs se faisait par les supporters ou la rue est finie. On a une direction forte et c’est elle qui est habilitée à choisir le coach et qui détermine les objectifs du club. Les supporters doivent soutenir l’équipe pour qu’elle réalise un bon parcours», a indiqué Mellal.

En ce qui concerne le volet recrutement, Mellal a affirmé que son club devra clore l’opération cette semaine. «On recrutera trois Africains et trois autres joueurs de notre Championnat. On bouclera notre recrutement la semaine prochaine», a ajouté Mellal.

Revenant sur la polémique avec le manager du CSC, le président des Canaris a affirmé qu’il a prouvé qu’Arama a menti par l’enregistrement qu’il a diffusé et déposé à la LFP. «Il a juré en plein mois de Ramadhan qu’il n’a jamais parlé avec moi. Cependant, j’ai récupéré l’enregistrement qui est une preuve concrète qu’il a menti. Tous les Algériens savent maintenant qui a menti, en écoutant l’enregistrement», a déclaré Cherif Mellal. Et de poursuivre : «Les autres enregistrements, vous les aurez après, car on les a présentés à la justice.»

Ne lâchant pas le manager général du CSC, Tarek Arama, Mellal a affirmé, une nouvelle fois, qu’il y avait du louche lors du dernier match de Championnat ayant opposé le CSC à l’USMA au stade Hamlaoui : «Tout le monde a vu le match et je le redis une nouvelle fois, il y avait de louche dans cette rencontre. Je reste toujours sur mes positions et demande à la Commission d’étique de bien étudier ce dossier.»

Déterminé à aller au bout de cette affaire, le président de la JSK assure avoir déposé des preuves à la Commission de discipline et à la justice également. «J’ai remis les preuves et un dossier complet à la LFP, en plus d’avoir remis les preuves à la justice à laquelle je fais entièrement confiance. Je ne suis pas inquiet. On défendra à fond notre dossier», a ajouté le boss des Jaune et Vert.

Interrogé sur la question posée à Arama dans l’enregistrement, «est-ce que ça mérite une motivation ?», Mellal a apporté une précision de taille. «L’enregistrement était clair. J’ai juste demandé à Arama si ça mérite vraiment une motivation. Celui qui détient une preuve que j’ai motivé le CSC n’a qu’à la ramener», a ajouté Mellal.
M. L.

- PUBLICITÉ -