Accueil A la une «Ce ne sont pas les supporters qui décident»

CHERIF MELLAL, président de la JSK

«Ce ne sont pas les supporters qui décident»

176

Répondant aux questions des journalistes présents, avant-hier, devant le siège de la Ligue de football professionnel (LFP) après son audition par la Commission de discipline, le président de la JSK, Cherif Mellal, a abordé plusieurs points ayant trait à son équipe.

Interrogé sur la réaction des supporters après le départ de Dumas, Mellal a affirmé que c’est la direction qui décide et non les supporters : «Ce ne sont pas les supporters qui décident. L’époque où le recrutement des joueurs et des entraîneurs se faisait par les supporters ou la rue est finie. On a une direction forte et c’est elle qui est habilitée à choisir le coach et qui détermine les objectifs du club. Les supporters doivent soutenir l’équipe pour qu’elle réalise un bon parcours», a indiqué Mellal.

En ce qui concerne le volet recrutement, Mellal a affirmé que son club devra clore l’opération cette semaine. «On recrutera trois Africains et trois autres joueurs de notre Championnat. On bouclera notre recrutement la semaine prochaine», a ajouté Mellal.

Revenant sur la polémique avec le manager du CSC, le président des Canaris a affirmé qu’il a prouvé qu’Arama a menti par l’enregistrement qu’il a diffusé et déposé à la LFP. «Il a juré en plein mois de Ramadhan qu’il n’a jamais parlé avec moi. Cependant, j’ai récupéré l’enregistrement qui est une preuve concrète qu’il a menti. Tous les Algériens savent maintenant qui a menti, en écoutant l’enregistrement», a déclaré Cherif Mellal. Et de poursuivre : «Les autres enregistrements, vous les aurez après, car on les a présentés à la justice.»

Ne lâchant pas le manager général du CSC, Tarek Arama, Mellal a affirmé, une nouvelle fois, qu’il y avait du louche lors du dernier match de Championnat ayant opposé le CSC à l’USMA au stade Hamlaoui : «Tout le monde a vu le match et je le redis une nouvelle fois, il y avait de louche dans cette rencontre. Je reste toujours sur mes positions et demande à la Commission d’étique de bien étudier ce dossier.»

Déterminé à aller au bout de cette affaire, le président de la JSK assure avoir déposé des preuves à la Commission de discipline et à la justice également. «J’ai remis les preuves et un dossier complet à la LFP, en plus d’avoir remis les preuves à la justice à laquelle je fais entièrement confiance. Je ne suis pas inquiet. On défendra à fond notre dossier», a ajouté le boss des Jaune et Vert.

Interrogé sur la question posée à Arama dans l’enregistrement, «est-ce que ça mérite une motivation ?», Mellal a apporté une précision de taille. «L’enregistrement était clair. J’ai juste demandé à Arama si ça mérite vraiment une motivation. Celui qui détient une preuve que j’ai motivé le CSC n’a qu’à la ramener», a ajouté Mellal.
M. L.