Accueil A la une Clap de fin pour Velud

LIGUE 1 - La JSK concède sa quatrième défaite

Clap de fin pour Velud

579

La JSK est revenue bredouille de Sidi Bel Abbes, en y concédant une défaite (2 -1) contre l’USMBA, avant hier soir, au stade du 24 Février. Une défaite de trop pour l’équipe kabyle et qui ne restera certainement pas sans conséquences pour le coach en chef, Hubert Velud, qui risque de se faire éjecter de son poste. En effet, nous avons appris d’une source sûre que le président Cherif Mellal a convoqué son coach pour une réunion dans la soirée d’hier durant laquelle les deux parties devaient discuter des modalités de la résiliation du contrat liant Velud à la JSK. Il faut reconnaître que la JSK était méconnaissable avant-hier face à un adversaire qui n’a pourtant pas gagné le moindre match avant cette confrontation.

Cette nouvelle défaite des Kabyles, la troisième en quatre matchs joués, face successivement à l’ASO, au CSC, à l’ASAM et à l’USMBA, a achevé de mettre le coach Hubert Velud sous pression. «Nous avons encore perdu un autre match qui était pourtant à notre portée. Sincèrement, je n’arrive pas à expliquer ce qui arrive à mon équipe. On avait pour ambition de confirmer notre dernier succès, mais on est passés complètement à côté. Je dois très vite trouver des solutions pour y remédier et relancer l’équipe», a-t-il déclaré à l’issue du match, avant de poursuivre son analyse : «Honnêtement, je n’ai pas apprécié le rendement de l’équipe, notamment en première mi-temps. Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais.

On a carrément laissé l’opportunité à notre adversaire de prendre possession du ballon. Nous avons, encore une fois, encaissé sur balles arrêtées, je n’arrive pas à comprendre ce qui ne marche pas. Au second half, on a eu un peu plus d’actions nettes. On a réduit l’écart et on a eu plusieurs occasions d’égaliser, mais en vain. Nous ne devons néanmoins pas baisser les bras, il faut vite nous ressaisir». Si le départ de Velud est confirmé, un grand travail attend le prochain coach qui devra vite trouver des solutions.

Selon des sources, les dirigeants du club étaient très mécontents et le président Mellal très en colère contre les joueurs et leur coach. Sur le plan des statistiques, la JSK aura ainsi enregistré 4 défaites sur 9 matchs joués, face au CRB au stade du 1er novembre, au CSC, à l’ASO et à l’USMBA à l’extérieur. Elle a remporté 4 victoires face à l’USB, à l’ASAM, à l’ESS et au PAC au stade de Bologhine et un match nul face au NAHD au stade Mohamadia. Un bilan négatif pour un club qui prétend à jouer le titre, comme l’a annoncé le président Mellal à plusieurs reprises. Le club kabyle, qui totalise toujours 13 points, doit bien négocier les prochains matchs pour ne pas risquer de se retrouver en bas du classement.

En effet les derniers clubs, le NC Magra qui totalise 8 points, l’ESS et le PAC avec 7 points, ont encore chacun 2 matchs en retard, ce qui signifie que la JSK n’est pas à l’abri de se retrouver en bas du classement. L’équipe doit renoue très vite avec les bons résultats.

M. L.