Accueil Sport «Confirmer contre l’US Béni Douala»

FATAH CHALAL, entraîneur du RC Boumerdès

«Confirmer contre l’US Béni Douala»

144

L’entraîneur du RC Boumerdès, Fatah Chalal, a réussi ses débuts avec sa nouvelle équipe, en engrangeant un précieux point au stade Brakni de Blida (2 – 2) devant l’USMB locale. Son objectif immédiat : confirmer par une victoire face à l’US Béni Douala.

La Dépêche de Kabylie: Vous avez réussivos débuts à la tête de la barre technique du RCB en accrochant l’USM Blida sur son terrain et devant ses supporters. Un commentaire ?
Fatah Chalal
: Je pense que ce nul est amplement mérité. On aurait même pu prétendre à la victoire si on avait su exploiter les occasions procurées. Mais bon, on ne va pas cracher sur ce point précieux ramené de l’extérieur et devant un ex-pensionnaire de la Ligue 1. Je félicite, à l’occasion, les joueurs pour les efforts fournis et j’espère que ce résultat provoquera le vrai déclic du RCB en championnat.

Un autre match vous attend jeudi chez vous face à l’US Béni Douala. Comment l’appréhendez-vous ?
On s’attend à un match difficile devant une équipe de Béni Douala qui n’est plus à présenter. C’est vrai, l’USBD n’a pas encore gagné depuis le début du championnat mais elle a fait trois matchs nuls, dont deux à l’extérieur. On doit donc se méfier de cette équipe qui a accroché le WAB et Touggourt chez eux. C’est une formation qui voyage bien, mais nous, on doit se montrer à la hauteur des aspirations de nos supporters. On fera tout gagner ce match et confirmer le nul ramené de Blida.

Mais l’USBD ne va pas vous faciliter la tâche, elle qui cherche toujours sa première victoire de la saison…
Libre aux joueurs, au staff technique et aux dirigeants de l’USBD de vouloir gagner. Mais nous, on est dans l’obligation d’empocher les trois points qui seront mis en jeu, pour améliorer notre position au classement. On sait que la partie ne sera pas facile, mais on n’a pas le droit à l’erreur.

Pensez-vous que le RCB est en mesurede jouer l’accession du moment qu’il y aura six à sept équipes qui vont accéder à la fin du championnat ?
Il est encore prématuré de parler de l’accession : 26 matchs restent à disputer ! Il faut attendre la fin de la phase aller pour faire le bilan. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’on pourra évaluer nos chances d’accession. Sinon, globalement, le RCB a les capacités de faire partie des six ou sept meilleurs du groupe. Notre mission c’est de récolter le plein à domicile et de chercher des points en dehors de nos bases.

Entretien réalisé par Massi Boufatis