Accueil Sport Des cartes d’abonnement pour les supporters

OS El-Kseur

Des cartes d’abonnement pour les supporters

65

L’Olympique sportif d’El-Kseur qui est l’un des nouveaux promus en Régionale 1, affiliée à la LRF Alger, vit une crise financière aiguë et sans précédent. En effet, la direction du club, et malgré l’accession méritée au vu de ce que ce club avait montré la saison passée dans le groupe A de la régionale 2, se trouve dans une situation, le moins que l’on puisse dire mouvementée, avec les caisses du club qui sont vides et qui compliquent l’existence pour un club qui s’apprête à recevoir ce samedi l’USM Chéraga dans une rencontre qui sera indécise, sachant que les deux équipes ne se connaissent pas, d’où c’est la 1ère confrontation entre les deux antagonistes.

Une rencontre que les El-Kseurois voudraient certainement remporter afin d’avoir le moral au beau fixe, histoire d’aborder la rencontre de la 2è journée face à l’ES Azeffoun comme il se doit. Ainsi donc et pour donner un coup de main à l’équipe sur le plan pécuniaire, des cartes d’abonnement seraient mises en vente depuis avant-hier, à partir de 17h et ce, au niveau du siège (Bureau) du club, sis au niveau du stade Saidi Braham d’El-Kseur. « Si vous êtes intéressés pour les cartes d’abonnements, veuillez vous rapprocher du bureau sis au stade Zaidi Braham et ce à partir de 17h pour acquérir votre carte d’abonnement», lit-on sur une page du club où il est notifié que cette initiative est faite pour apporter le soutien nécessaire à la bonne marche du club.

«Devenez acteur du développement sportif dans notre commune, c’est l’avenir dont nous parlons, celui de nos enfants», lit-on encore sur la même page. Du côté de la direction du club, l’on attend toujours les subventions d’État afin de mettre les conditions idoines, pour une meilleure entame de saison, où le club vise deux objectifs. En effet, selon le coach Yassine Abdiche, l’OSEK peut jouer les premiers rôles en championnat et aller loin en coupe et pourquoi pas atteindre les 32è de finale et pourquoi pas se frotter avec un ou deux clubs de l’élite du sport-roi en Algérie.

M. R.