Accueil Sport En hommage au jeune défunt Amrane

Tighilt Mahmoud

En hommage au jeune défunt Amrane

236

L’association «Tighilt Nagh» et le Comité de village de Tighilt Mahmoud dans la commune de Souk El Tenine, daïra de Mâatkas, au sud de Tizi Ouzou, organisent un tournoi de football, en hommage au défunt Belarif Amrane, et ce depuis le 23 aout dernier (vendredi) jusqu’au 6 septembre en cours. Un jeune qui avait bravé le danger pour rejoindre l’eldorado parisien. Mais hélas, au cours de son périlleux voyage, il a perdu la vie, en voulant monter dans un train, en Grèce, et ce le 10 septembre 2017. Ses amis du village ainsi que le Comité ont décidé alors de lui rendre un vibrant hommage à travers l’organisation d’un tournoi de football à sa mémoire.

Dans ce sens, 16 équipes de 10 joueurs chacune ont été formées et l’aire de jeu de Taddourouts préparée depuis le début de la semaine passée pour ce rendez-vous avec le sport roi. Mustapha Darti, l’un des organisateurs, a fait savoir : «Après le premier tournoi qui a connu une grande réussite, nous avons décidé d’organiser un autre tournoi, cette fois-ci en hommage à notre ami d’enfance Belarif Amrane, ravi aux siens et à tout son village à la fleur de l’âge, il y a de cela deux ans. Nous avons formé 16 équipes hétérogènes (les jeunes à partir de 14 ans se côtoient avec les seniors et les vétérans dans une même équipe). Les joueurs ont aussi offert 200 DA chacun pour l’achat de la gerbe de fleurs, des médailles et des trophées.

A noter que la finale du tournoi aura lieu le mardi 3 septembre.» Le père du jeune disparu a, pour sa part, indiqué : «A l’ occasion de l’hommage rendu par l’association sportive «Tighilt Nagh», en collaboration avec le Comité du village Tighilt Mahmoud, à la mémoire de notre cher fils Belarif Amrane, disparu tragiquement, ses parents et toute sa famille tiennent à remercier tous ceux qui y ont contribué. Notre blessure reste ouverte et notre chagrin est incommensurable mais cette initiative nous va droit au cœur. Nous souhaitons que la situation de notre jeunesse s’améliore afin qu’aucun jeune ne soit tenté par ce genre d’aventures qui finit souvent mal.»

Hocine Taïb