Accueil Sport «Faire de l’ASAB un grand club»

MOULOUD CHERIEF, président de la section football de l’AS Aït Bouaddou

«Faire de l’ASAB un grand club»

182

Dans cet entretien, le président de la section football de l’ASAB, Mouloud Cherief, parle du parcours de son équipe et de ses projets d’avenir.

La Dépêche de Kabylie : Votre équipe a fait sensation cette saison en décrochant, haut la main, un doublé historique. Votre sentiment ?
Mouloud Cherief :
Tout à fait, c’est historique et je ne peux qu’être comblé et fier de cette grosse performance. On a décroché le titre et une accession en division Honneur, à deux journées de la fin du championnat. Et puis la coupe a été la cerise sur le gâteau qui a fait la joie de toute la population d’Aït Bouaddou et de tout le versant Sud du Djurdjura. Une joie indescriptible a régné durant toute la nuit du sacre dans tous les villages d’Aït Bouaddou où même les plus sceptiques en début de saison ont fini par se joindre à la fête. C’est un moment fabuleux qui restera gravé dans les mémoires et dans les annales du club. Il faut dire aussi qu’en plus de ce doublé historique, on a enregistré de bons résultats en catégories jeunes avec une place sur le podium pour les minimes et les cadets et une quatrième place pour les juniors. Ces performances ne constituaient pas une priorité pour nous, car notre objectif a été et demeurera la formation et l’éducation sportive, avant les résultats.

Quelle était la clé de la réussite ?
La clé de la réussite, c’est le travail et rien que le travail. Vous savez, depuis juillet 2018, date à laquelle j’ai été élu par l’assemblée à la tête de la section, j’ai fait de mon mieux pour répondre aux attentes placées en moi par les membres de l’AG. Je dois rappeler, au passage, qu’avant d’accepter de me porter candidat à ce poste aux lourdes responsabilités, j’avais eu préalablement l’accord de principe du coach, Mouloud Bouaziz, pour prendre les rênes de l’équipe senior.
Celui-ci est un ami de longue date et un vrai professionnel chevronné. Il aime son métier et ne badine pas avec la discipline et la rigueur dans le travail.Avec lui, nous avons surtout discuté sur l’idée de construire une équipe jeune et compétitive à moyen terme. A partir de là, on a constitué le bureau de la section football et on a procédé à la mise en place du staff technique.
En matière de sponsoring, le gérant de la Sarl Debo Travaux, Hocine Brahmi, séduit par le projet, nous donnera sont accord de principe pour soutenir l’ASAB durant la saison 2018/2019. Et si tout va bien même pour les saisons futures. La clinique nord Afrique du Dr Kessi et Eurl Djurdjura Tamis de Djilali Senhadji s’étaient aussi engagés à aider le club. Tout cela nous a encouragé à retrousser les manches et à travailler d’arrache-pied. Des efforts qui ont fini pas être récompensés par ce doublé mémorable.

Le club semble bien structuré, notamment sur le plan organisationnel…
Exact, même si c’est un club amateur, nous avons adopté des méthodes professionnelles dans le travail. Chacun s’occupe des tâches qui lui incombent et l’interférence dans le travail de l’autre est interdite. L’évaluation de la situation du club se faisait régulièrement et des correctifs ont été apportés à chaque fois que la situation l’imposait, pour aller vers l’objectif tracé, à savoir l’accession.
La tâche du club a été d’abord facilitée par le professionnalisme des joueurs et de l’entraîneur, puis par la mise à sa disposition de tous les moyens nécessaires (matériel d’entraînement, équipements, prise en charge de la restauration et des soins médicaux et diverses dépenses), ce qui nous a d’ailleurs permis de boucler la saison avec 0 dinar de dettes et avec de meilleures perspectives pour l’avenir. Le soutien de nos fidèles supporters, toujours présents, même dans les moments les plus difficiles, a été d’un apport considérable. De même que celui de l’APC, à sa tête Mouloudj Mouloud, et le sénateur Hocine Haroun.

Quelles sont à présent les perspectives de l’ASAB ?
Notre région renferme un potentiel de joueurs très talentueux. La première pierre d’un grand club a été posée cette saison. Avec le sérieux et l’abnégation, il sera possible pour les futurs dirigeants de l’ASAB de construire un grand club apte à représenter dignement tout le versant Sud du Djurdjura sur l’échiquier footballistique régional et pourquoi pas national. La construction des gradins du stade de Taghzout, dont les travaux vont démarrer incessamment, seront les prémices d’une prochaine saison encore meilleure.

Autre chose à ajouter pour conclure ?
Je profite de l’occasion pour adresser mes vifs remerciements à tous les joueurs, au staff technique, aux dirigeants, aux supporters, à nos soutiens financiers et à l’APC d’Aït Bouaddou pour tous les efforts fournis durant cette saison. Le staff médical bénévole (médecins et soigneurs) ont aussi joué un rôle dans les réalisations du club, sans oublier, encore une fois, nos sponsors et tous ceux qui ont aidé le club de près ou de loin. La Ligue de football de la wilaya de Tizi-Ouzou et le corps arbitral sont également à saluer pour leur professionnalisme.

Entretien réalisé par Z. L.