Accueil Sport Fin du stage de Béjaïa

Une préparation pas très rassurante

Fin du stage de Béjaïa

100

Après une semaine de stage à Béjaïa, l’US Béni Douala est rentrée au bercail en fin de semaine dernière. Les coéquipiers de Khelifa Belladjem ont été appelés à travaillé le côté tactique pendant cette deuxième étape de préparation avec des matchs amicaux au menu. Le staff technique, à sa tête Rezki Amrouche, a fait tourner l’effectif lors des trois matchs de préparation disputés respectivement face aux U21 de la JSMB, les seniors du MOB et l’équipe de l’Olympique Akbou, nouveau promu en régionale 2.

Les gars d’Ath Douala n’ont pas goûté à la victoire, en faisant un match nul (1 – 1) face à l’équipe réserve de la JSMB, avant de s’incliner à la dernière minute face au MOB. Avant-hier, avant leur retour à Tizi Ouzou, les camarades de Belgacem ont été sévèrement corrigés par les Olympiens d’Akbou, en s’inclinant lourdement sur le score sans appel de 3 à 0.

Une défaite qui confirme que le groupe est loin de son réel niveau et un grand travail attend le staff technique de l’US Béni Douala pour aborder le championnat et le premier match de la saison face au WA Boufarik dans de bonnes conditions. Le staff technique est appelé à faire travailler davantage ses poulains pendant les deux semaines qui restent avant le coup d’envoi de la nouvelle saison sportive, prévu le 7 septembre prochain, avec ce périlleux déplacement à Boufarik avant d’accueillir, lors de la deuxième journée à Tizi Ouzou, l’ESM Koléa.

La saison s’annonce d’ores et déjà difficile, sachant que plusieurs prétendants affichent leurs ambitions de jouer l’accession, entre autres l’USM Blida, le RC Kouba, l’ES Ben Aknoun, le WA Boufarik, l’ESM Koléa pour ne citer que ces derniers. Beaucoup de travail attend, donc, Rezki Amrouche, qui aura à apporter des réglages et des correctifs pour bâtir un groupe solide et soudé qui sera en mesure de faire honneur aux couleurs de l’US Béni Douala en division nationale amateur cette saison et comme ce fut le cas lors des trois saisons passées dans ce palier, où l’équipe a toujours joué les premiers rôles.
Massi Boufatis