Accueil A la une Huitième sacre pour le CRB

COUPE D'ALGÉRIE CR Belouizdad 2 – JSM Béjaïa 0

Huitième sacre pour le CRB

379

Le CRB a remporté hier la Coupe d’Algérie de football en s’imposant en finale par 2 buts à 0 face à la JSMB au stade Mustapha Tchaker de Blida. Le CRB, dont c’est la 11e finale de son histoire s’offre ainsi son huitième trophée après ceux de 1966, 1969, 1970, 1978, 1995, 2009, et 2017. En face la JSMB n’a pas réussi le pari de s’offrir son deuxième titre après celui arraché en 2008 sur le même terrain face au WA Tlemcen.

La finale d’hier disputée sous une chaleur caniculaire dans un stade de Blida plein à craquer, a tenu toutes ses promesses, avec deux équipes qui se sont livrées une véritable bataille dans un esprit sportif exemplaire. La première mi-temps a vu les joueurs du CRB plus entreprenants sur le plan offensif face à une équipe de la JSMB qui a opté pour des contres attaques, sans pour autant voir des occasions de but des deux côtés.

En deuxième mi-temps, les Vert et Rouge de la JSMB, malgré leur manque flagrant de faveur physique en raison de leur manque de compétition depuis plus d’un mois car n’ayant plus disputé le moindre match officiel depuis la fin du championnat de Ligue 2, achevé le 4 mai dernier, ont montré un meilleur visage sur le plan offensif en allant titiller l’arrière garde belouizdadi.

Toutefois, le manque de concertation de Mokhtar et ses camarades devant les buts du CRB ont fait que leurs rares tentatives ont toutes échoés face à leur ex-gardien Si Mohamed Cedric, auteur d’un match de haute niveau tout comme d’ailleurs le keeper de la JSMB, Aloui qui a annihilé plusieurs tentatives des joueurs du CRB avant de craquer dans les dix dernières minutes en encaissant deux buts coup sur coup.

Le premier à la 78’ lorsque le meneuer de jeu du CRB, Sayoud étrangement seul dans les six mètres réussit à metre le ballon au fonds des filets et le deuxième dans les arrêts de jeu suite à une contre attaque mené par le même Sayoud et confluée par le jeune Bousseliou. Un deuxième but qui scella définitivement le sort de cette 55e finale de Dame coupe avec la consécration du CRB, qui a réussi l’exploit de finir la saison en beauté.

En effet après avoir frôlé la relégation en championnat lors de la phase aller, le Chabab a effectué un parcours de champion lors de la seconde partie de la saison, ce qui lui a permis de se maintenir parmi l’élite, lui qui avait bouclé la phase aller avec 10 petits points seulement. Le club phare de Laâquiba a engrangé durant la phase retour la bagatelle de 28 points sur 45 possibles, terminant l’exercice à la 8e place.

Sous la houlette de l’entraîneur Abdelkader Amrani, le CRB s’est complètement métamorphosé, parvenant à donner des sueurs froides à des formations plus huppées. L’apport d’Amrani à l’édifice a été précieux, lui qui a déjà brandi le trophée tant désiré par le passé à trois reprises : en 1998 (WA Tlemcen), en 2005 (ASO Chlef) et en 2015 (MO Béjaïa). Pour sa part, en s’inclinant hier, la JSMB a raté une belle occasion de consoler ses supporters qui espèrent brandir le trophée après l’échec de la remontée en Ligue 1, lors des dernières journées du championnat de Ligue 1 Mobilis.

A. C.