Accueil Sport «J’insiste sur l’esprit d’équipe»

SALEM GACI, entraîneur du MB Bouira

«J’insiste sur l’esprit d’équipe»

125

À quatre matchs de la fin de la saison, le MBB garde intactes ses chances de terminer parmi les huit équipes concernées par l’accession.

Le MB Bouira a difficilement remporté, samedi, son match face à l’ES Bouakeul, comptant pour la 26ème journée du Championnat Inter-région, Groupe Centre-Est. Une victoire qui permet aux protégés du coach Salem Gaci de se hisser à la quatrième place, ex-æquo avec l’USM Sétif avec 44 points, précédés du NRB Grarem (45 points), la JS Boumerdès, (46 points) et du leader, la JS Bordj Menaïel, son prochain adversaire qui a déjà composté son ticket pour l’accession. Ainsi, à quatre matchs de la fin de la saison, le MBB garde intactes ses chances de terminer parmi les huit équipes concernées par l’accession. Le Mouloudia, qui se rendra la prochaine journée chez le leader de Bordj Menaïel, recevra deux fois de suite, respectivement, la JS Boumerdès et le SA Sétif, avant de terminer par un déplacement chez l’ASC Ouled Zouai. A cet effet, le coach du Mouloudia, qui est revenu sur la dernière rencontre de son équipe face à Bouakeul, avec qui le MBB partageait la cinquième place, a indiqué : «Nous avons joué avec le feu dans un match qui était largement à notre portée. Les joueurs, avec lesquels nous avons pourtant longuement parlé, durant la semaine, pour leur demander de rester concentrés sur le match qui se joue et se gagne sur le terrain, avaient du mal à se concentrer et à entrer dans le match.»

Et de poursuivre : «Nous avons encaissé sur les mêmes bévues défensives. Heureusement qu’on a réussi à revenir au score avant la pause sur un superbe coup franc direct d’Amine Saïdoune. En seconde mi-temps, l’équipe a montré un meilleur visage, en inscrivant un second but. On aurait pu tuer le match à plusieurs reprises, n’était-ce la précipitation des joueurs.» Le coach pour terminer a affirmé : «Dans ce genre de rencontres, il faut faire preuve de concentration et de lucidité. J’insiste sur l’esprit d’équipe, la concentration avant et lors du match. Il nous reste quatre rencontres à disputer et on doit impérativement bien les préparer et les aborder avec le même état d’esprit pour assurer l’accession, que le public attend depuis des années.» Par ailleurs, la décision de faire jouer les rencontres sans public (à huis clos), comme mesure préventive contre le coronavirus, a été prise à la légère. En effet, il y avait plusieurs intrus sur le terrain, alors qu’une partie du public a suivi la partie accrochée, au mur du stade. Ceci dit, le match, qui était très disputé sur le terrain, a failli se terminer en fiasco, lorsque l’un des commissaires du match a fait intrusion dans le terrain, au moment où l’arbitre faisait jouer le temps additionnel (93’), pour le sommer d’arrêter la partie, alors qu’il n’y avait rien qui justifiait ce comportement. Un comportement qui a d’ailleurs surpris tout le monde. Après une discussion, entre l’arbitre directeur et les deux commissaires du match, la partie s’est poursuivie et s’est terminée dans le fair-play.
M’hena A.