Accueil Sport Kahina Dani vainqueur

VO-VIETNAM - Coupe d’Algérie 2019

Kahina Dani vainqueur

480

La sociétaire du NR Aït Yahia et joueuse de l’Équipe nationale de vo-vietnam Kahina Dani n’a pas eu de peine pour s’imposer en Coupe d’Algérie.

Une compétition organisée par la fédération chargée de la discipline dans la wilaya de Skikda, et ce du 19 au 21 décembre dernier. En effet, la championne du monde en titre a tenu en échec ses adversaires, lors de cette compétition de haut niveau à laquelle toute l’élite nationale de la discipline a pris part.

«Malgré le fait que le niveau des athlètes et de la compétition, en général, fut bon, je n’ai pas eu de grandes difficultés pour gagner mes deux combats, dont le premier par KO et le second par point. J’ai réussi à prouver que je suis toujours la meilleure dans la catégorie des moins 75 kg», a indiqué Kahina Dani. Et d’ajouter : «Cette médaille d’or me maintient en Équipe nationale, car seules les athlètes classés aux premières places sont retenues. Je vais à présent consacrer toute mon énergie à garder surtout mon titre mondial, lors du Championnat du monde 2020, qui sera organisé chez nous par la fédération.»

A rappeler que la championne du monde, originaire de la commune de Tirmitine, a débuté la pratique du vo-vietnam, il y a une vingtaine d’années. Certes, elle a gagné plusieurs distinctions au niveau national mais sa meilleure performance reste le titre de championne du monde, en 2018 et 2019.

S’agissant du secret de sa réussite, la médaillée d’or de la Coupe d’Algérie a indiqué : «Il n’y a pas de potion magique mais le sérieux dans le travail et l’accompagnement de mes encadreurs ont été pour beaucoup dans ma réussite, à savoir : le président de la fédération Rabi Aït Medjbar, le DTN Abdelhafidh Boudjelkha, Djamal Chekoufi, chef du Comité d’arbitrage, le président de la Ligue de Tizi Ouzou et mon promoteur Ahcene Lounici, sans oublier le soutien de ma famille et mes coéquipiers. Toutefois, pour améliorer ma situation, il me faut un emploi stable et durable».

Il faut savoir qu’en plus de la pratique sportive, Kahina est licenciée en sciences juridiques.
Hocine T.