Accueil Sport Koceila Berchiche libéré

JSM BÉJAÏA - Arrivé en début de saison au club

Koceila Berchiche libéré

286

Après les attaquants Belgherbi et Bahi, c’est au tour du défenseur Berchiche de se voir libérer par la JSM Béjaïa en ce mercato hivernal. Comme nous l’annoncions dans une de nos précédentes éditions, le défenseur axial de la JSMB, Kociela Berchiche, qui était en disgrâce avec son club employeur après avoir été interdit d’entraînement par la direction du club, en concertation avec le staff technique, a finalement résilié avant-hier, lundi, son contrat avec la JSMB.

Ainsi prend fin l’aventure de l’enfant de Béni Douala avec le club phare de la Soummam, lui, qui était arrivé seulement l’été dernier en provenance du CABBA avec lequel il avait réussi une accession en Ligue 1 Mobilis. Du coup, le nom de Berbiche s’ajoute à la liste des éléments déjà libérés cet hiver, à savoir le duo d’attaque, Belgherbi et Bahi. Pour rappel, le désormais ex-défenseur central des Vert et Rouge qui avait même hérité du brassard de capitaine d’équipe, s’était rendu coupable d’un coup violent envers l’attaquant Réda Bensayah lors d’une séance d’entraînement au stade de l’UMA, lui occasionnant une grave blessure à la mâchoire nécessitant un repos de quarante cinq jours.

Allali et Niaiti suspendus contre le WAT

Décidément, les blessures et les suspensions ont tendance à devenir le lot quotidien des Vert et Rouge de la Soummam depuis le début de la saison en cours. Un état de fait qui a d’ailleurs beaucoup influé négativement jusque-là sur les résultats techniques de l’équipe, où la JSMB n’a grignoté qu’un maigre point sur les trois dernières rencontres du championnat notamment. Ceci dit, et rien que pour le très attendu match d’après-demain, samedi, contre le WA Tlemcen, les Béjaouis seront privés des services de trois éléments essentiels dans l’équipe type.

Il s’agit du milieu offensif Belkacem Niaiti et de l’axial Slimane Allali, tous deux ont écopé d’un avertissement pour contestation de décision de l’arbitre de la rencontre ayant opposé vendredi dernier leur équipe au RCR (1 – 0). Les deux joueurs cités devront s’acquitter aussi d’une amende financière de trente mille dinars chacun. À côté de cela, le défenseur latéral Farouk Benmansour qui joue, lui, carrément de malchance ces derniers temps en raison de ses soucis de santé, sera lui aussi absent pour le rendez-vous d’après-demain contre le WAT pour cause de douleurs au dos. Du coup, le coach en chef, Moes Bouakaz, sera appelé encore une fois à trouver des solutions de rechange pour remédier efficacement à cette situation.

B. Ouari